85 fans | Vote

#103 : Surhumain

 

Carl Morissey est l'un des revenants. Il découvre qu'il a développé une force incroyable. ll pense être revenu pour mener à bien une mission et est déçu de constater que le parc dans lequel il allait se balader avant avec sa femme n'est plus sûr car les dealers ont envahi les lieux. Il pense que sa mission est de garantir la sécurité. Les médias s'emparent de l'affaire et Tom et Diana doivent enquêter sur ce qu'il fait. Ils cherchent également à savoir si d'autres 4400 ont développé des pouvoirs étranges.

La jeune Maia a été recueillie par une famille. Mais cette famille la ramène au foyer car ils sont effrayés par la jeune fille qui semble avoir le don de vision. Lily a été rejetée par sa famille et trouve du réfonfort auprès de Richard qui est lui aussi seul. Elle est revenue mystérieusement enceinte et veut s'installer dans un appartement avec Richard.

-> Captures

Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
New & Improved Carl Morrissey

Titre VF
Surhumain

Première diffusion
18.07.2014

Première diffusion en France
09.02.2005

Photos promo

Tom Baldwin parle à la petite Maia

Tom Baldwin parle à la petite Maia

Diana Skouris et Tom Baldwin au NTAC

Diana Skouris et Tom Baldwin au NTAC

Diana Skouris et Tom Baldwin au NTAC

Diana Skouris et Tom Baldwin au NTAC

Richard Tyler au téléphone

Richard Tyler au téléphone

Tom Baldwin, Diana Skouris et Marco Pacella dans la salle des théories au NTAC

Tom Baldwin, Diana Skouris et Marco Pacella dans la salle des théories au NTAC

Diana Skouris (Jacqueline McKenzie)

Diana Skouris (Jacqueline McKenzie)

Maia (Conchita Campbell)

Maia (Conchita Campbell)

Maia parle parle avec Tom Baldwin

Maia parle parle avec Tom Baldwin

Shawn joue de la guitare

Shawn joue de la guitare

Tom Baldwin et Diana Skouris interrogent la femme de Carl Morrissey

Tom Baldwin et Diana Skouris interrogent la femme de Carl Morrissey

Carl Morrissey (David Eigenberg)

Carl Morrissey (David Eigenberg)

Tom Baldwin (Joel Gretsch)

Tom Baldwin (Joel Gretsch)

Plus de détails

Réalisation
Helen Shaver

Scénario
Ira Steven Behr

Casting (guest)
Kathleen Wilhoite (Grace Morrissey)
David Eigenberg (Carl Morrissey)
Andrew Airlie (Brian Moore)
Lori Ann Triolo (Linda Baldwin)

Carl Morrissey est un des revenants qui est de retour après avoir disparu pendant 18 mois. Il retrouve sa femme et récupère son emploi dans la poissonnerie où il travaillait. Sa femme, Grace, se plaint de leur quartier qui n'est plus un quartier sûr. Aux alentours de Bradley Park, Carl fait l'exploit d'arrêter une balle de street hocker qui arrivait dans sa direction à une grande vitesse. Alors qu'il est allé faire des courses dans la soirée, il décide de revenir chez lui en prenant un raccourci par le parc mais il se fait racketter par deux hommes. Contre toute attente, il parvient à lui seul, sans aucune arme, à les mettre à terre. Il commence à comprendre qu'il a dû revenir avec des pouvoirs.

Au NTAC, Tom et Diana sont informés par Dennis Ryland que Maia est à nouveau en quarantaine et qu'elle a fait plusieurs prédictions qui se sont toutes révélées exactes. L'interrogatoire ne donne rien et Tom est obligé de dire à Maia qu'elle devra subir d'autres examens médicaux, ce qui l'effraie. Elle fait donc promettre à Diana de venir la voir en quarantaine.

Lily est en train de visiter un appartement avec Richard. Elle veut louer et propose à Richard de vivre avec elle, mais elle ressent un profond malaise et elle ne peut pas rester plus longtemps dans cet appartement.

Carl essaie de convaincre Grace qu'il est revenu pour une raison et qu'on lui a confié une mission: il doit mettre ses pouvoirs au profit de son quartier pour le rendre plus sûr et protéger les gens. Mais sa femme se montre à la fois perplexe et effrayée.

Tom et Linda prévoient un rendez-vous au restaurant pour signer les papiers du divorce mais ils sont convoqués à l'hôpital par le médecin de leur fils qui leur apprend qu'il a eu une activité cérébrale anormale. Kyle devra donc subir de nouveaux examens médicaux. Tom a eu a doute qui s'avère justifié parce qu'il découvre que Shawn est venu voir son cousin le soir où il a eu cette activité cérébrale. Il va voir son neveu au lycée, mais celui-ci nie tout implication de sa part. Tom lui rappelle ce qui s'est passé avec l'oiseau l'autre jour mais Shawn ne veut pas en parler et part. Danny et Nikki viennent le rejoindre et lui propose de sortir avec eux. Nikki se montre particulièrement insistante envers Shawn, ce qui énerve Danny qui est jaloux et qui prévient son frère de ne pas être trop proche d'elle.

Au NTAC, Marco informe Tom er Diana que Kensington (l'homme tué par Orson Bailey dans le premier épisode) était impliqué dans une énorme arnaque qui aurait coûté plus d'un million de dollars s'il n'avait pas trouvé la mort. Diana estime que cela ouvre plusieurs possibilités par rapport à la valeur de l'acte d'Orson Bailey.

Lily et Richard ont trouvé un appartement qui leur conviennent et elle confie à ce dernier l'origine de son malaise. Elle a l'impression que son mal être était celui du bébé qui n'appréciait pas l'endroit. Elle lui parle également de son désir de voir sa fille, Heidi. Richard lui rappelle que ce n'est pas possible parce qu'elle n'a pas le droit de la voir. Il lui dit d'être patiente et d'attendre que les choses s'arrangent.

Carl Morrissey n'arrivent pas à dormir et prend la décision de se rendre au parc avec la conviction qu'il a la mission de le protéger. Il s'est endormi sur un banc lorsqu'il entend les cris d'une femme. Celle-ci est est agressée par trois hommes qui veulent la violer. Il chasse ces hommes avant de partir.

Le lendemain, fidèle à sa promesse, Diana se rend en quarantaine pour voir Maia. Elle trouve Maia dans une salle, sur une table de soin, pleurant. L'attitude des médecins la choque. Maia veut vivre avec Diana mais elle ne sait pas quoi répondre. Elle promet tout de même d'y réfléchir. Elle retourne au bureau où Tom lui parle d'un article paru dans la presse où une femme mentionne ce qu'à fait un homme la nuit dernière pour la sauver d'un viol. Elle rajoute que cet homme été dôté d'une force surhumaine. Les deux enquêteurs interrogent la victime et apprennent que l'homme en question sentait le poisson. Tom reçoit un appel de Linda qui est en colère parce qu'il a oublié leur rendez-vous.

Lily est placée en garde en vue. Elle essayait de voir Heidi en secret mais elle a été surprise par Brian. Elle téléphone à Richard. Il prend contacte avec Brian pour le convaincre de ne pas porter plainte contre elle. Carl, se sentant invincible, se rebelle contre son patron. Grace a découvert l'article dans le journal et veut qu'il arrête de jouer aux héros parce qu'elle a peur pour lui. Mais Carl n'écoute pas ses recommandations. Il est absolument sûr de lui, sûr de réussir.

Lily sort de prison et Richard l'attend. Ils se rapprochent davantage. Shawn est en train de réparer sa voiture quand Niki vient lui rendre visite. Elle se brûle sur le rebord du capot et Shawn la soigne grâce à son pouvoir. Il l'embrasse, ce que son frère lui avait expressément demandé d'éviter.

Diana annonce à Tom qu'elle a trouvé qui se cache derrière ce mystérieux justicier. Il s'agit de Carl Morrissey. Ils se rendent chez lui mais il est absent. Grace ne semble pas vouloir aider les agents parce qu'elle ne veut pas que son mari soit mis en quarantaine. Mais elle décide finalement de tout leur raconter. Ils arrivent malheureusement trop tard au parc où ils découvrent Carl en train d'agoniser. Il a été poignardé et n'a pas pu l'éviter. Quand le nom du justicier est connu de tous, les habitants sont admiratifs de l'implication de Carl et sa mort les pousse à continuer ce qu'il a commencé.

Diana est de retour au bureau pour pouvoir faire des démarches administratifs avec Ryland dans le but d'accueillir Maia chez elle. Elle réveille Maia qui s'était déjà préparée à partir. Tom se trouve à l'hôpital et apprend que son fils a de très graves problèmes de santé. Tom lance un regard en direction de Shawn... Serait-ce la seule solution ?

Source

0° Episode 103 : Surhumain °0

° A la poissonerie :

(Carl Morrissey, disparu le 16 Février 2003)

Mme Martino : Qu'est ce qu'il y a de beau aujourd"hui Carl?
Carl : J'ai une jolie dorade, idéale pour vous madame Martino
Mme Martino : Pendant que vous êtes parti durant ces 18 mois je n'ai plus jamais eu un seul poisson frais... Vous prenez soin de moi, vous êtes un si gentil garçon!
Carl : C'est facile d'être gentil avec vous.
Mme Martino : Dites moi, ça fait quoi d'être revenu parmis nous?
Carl : Je suis content. C'est bien...

Le patron toque à la vitre.

Le patron : Carl!
Carl : C'est comme si je n'étais jamais parti.

Il se dirige alors vers son patron à l'arrière de la boutique.

Patron :  Qu'est ce que vous êtes entrain de faire?! Carl, qu'est ce que vous faites?
Carl : Ben, je sers du poisson à une cliente.
Le patron : Rosie est là pour servir les clients, Derek est là pour servir les clients. Vous êtes là pour remplir l'étalage!
Carl : Mais je connais Madame Martino depuis que je suis tout petit.
Patron : J'en ai rien à faire, maintenant vous allez mettre les carrets sur la glace.

° Devant le cinéma de la ville
Carl rejoint sa femme qui sort de son travail. Ils s'en vont traverser la ville pour rentrer chez eux

Carl : Grace
Grace:  Hey! (ils s'embrassent)
Carl : Qu'est ce que ça a donné ce soir?
Grace : C'était calme comme d'habitude. C'est le quartier qui veut ça, c'est plus comme avant.
Car l : Il est pas si mal que ça.
Grace : Ca n'a fait qu'empirer depuis que tu es parti.
Carl : Je n'ai rien vu de changer.
Grace : Tu refuses de le voir c'est tout
Carl : D'accord j'admets, c'est différent de quand on était enfant.
Grace : Personne ne se préocupe plus du quartier. On ne ressent plus aucune fierté, ni aucun sens de la communauté: c'est fini
Carl : J'ignorais que t'étais aussi malheureuse.
Grace : Je n'ai pas dit que j'étais malheureuse, puis je t'ai retrouvée alors ça va. Je n'ai plus aucune raison de me plaindre maintenant.

Elle se serre amoureusement contre lui.


Carl : Non

Il sourit.

Grace : Aaahhhh!

En se serrant contre lui, elle respire son odeur de poisson.

Carl  : Pardon c'est vrai que je sens le poisson.
Grace : Ca ne me gêne pas.
Carl : J'irais prendre une douche en arrivant à la maison.... On coupe par le parc?
Grace : Le parc? Mais plus personne ne passe par le parc Bradley, non.
Carl : Quoi? Mais il y a des gens qui le font encore....
Grace :  Non.
Carl : J'ai traversé pour venir.
Grace : C'est devenu trop dangereux. Il y a plus que les voyous et les drogués la dedans.

Ils s'imobilisent devant le parc.

Carl : Grace, il y a quinze ans de cela je t'ai demandé en mariage dans ce parc.
Grace : Carl, il y a quinze ans de cela je chaussais encore du 36 et toi tu avais les cheveux aux épaules. Les choses ont changé entre temps et à présent on rentre chez nous en faisant le grand tour.
Carl : Ecoute Grace, tu sais je voudrais que tu...

Bang! Une balle arrive brutalement dans la main de Carl: il l'a rattrapé. A l'arrière plan, on voit le jeune qui l'a lancé avec son équipement de Hockey. Ils sont tous les deux sous le choc... Carl est pertubé.

Carl, continuant sa phrase: ...Que tu arrêtes de t'inquièter...

 

° Dans le parc Bradley, en pleine nuit

 

Un mec : Tiens j'ai pris ça sur moi...

Il est avec un de ses potes dans le noir.

Carl marche en regardant les jeunes. Il s'arrête avec nostalgie devant un des murs taggés, et devant un banc...

[Flash Back oral]


Carl : Tu veux bien m'épouser Grace?
Grace : Bien sur que je veux t'épouser.

Deux mecs viennent l'agresser.

Premier Mec : Et qu'est ce que tu fous dans notre parc mec?
Carl : Votre parc?
2ème Mec, le frappant: Allez, file ton portefeuille.
Carl : Vous voulez me voler?
1er Mec : Tu as tout compris. (il regarde les billets que lui donne Carl) 7 dollars?
Carl : C'est tout ce que j'ai.

Les deux mecs se jettent sur lui et la bagarre commence. Carl fait preuve d'une agilité découtante et n'a aucun mal à s'occuper des deux en même temps. Ils sont tous les deux KO et Carl respire, essouflé, debout, en les regardant...

 GeNeRiQuE

° Au NTAC
Il y a une vidéo de Maia, allongée sur son lit. "Ils l'observent".

Ryland : Les plaintes ont commencé dès que ses parents adoptifs l'ont ramené en quarantaine il y a une semaine.
Diana : Quel genre de plaintes?
Ryland : Et bien par exemple hier à midi, Maia a parlé à une employé de la cafeteria. Elle lui a dit que sa fille irait bientôt à l'hôpital, qu'elle se blesserait mais sans gravité. Et le lendemain, la petite a eu un accident de voiture.
Diana : Que voulez vous dire? Que cette enfant aurait une sorte de sixième sens?
Ryland  : Non, mais ce que je veux dire c'est que j'ai 5 histoires comme celle ci.
Tom : Pourquoi faire disparaitre une gamine dans les années 40, la retenir pendant 60 ans et la faire revenir avec la capacité de prédire l'avenir, c'est vrai où veulent ils en venir?
Diana : Ils? Nous ne savons pas s'il s'agit de "ils".
Tom : Ils, elles, eux, choississez! Il y a bien quelqu'un derrière tout ça.
Ryland : Laissez ça aux équipes de la salle des théorie.
Tom : S'ils ne jouent pas à des jeux vidéos!
Diana : Voila pourquoi vous les intimidez autant Tom! Je parie qu'ils ressentent votre hostilité.
Tom : Tant mieux!
Ryland : Ca suffit vous deux! Ne vous occupez pas des grosses têtes, allez plutôt parler à la petite.

° Dans une des sales du NTAC
Maia dessine et passe un crayon à Tom pour qu'il l'aide à colorier.

Tom : Merci
Maia : Je ne voulais pas faire peur à qui que ce soit.
Tom : Nous le savons ma chérie, mais pourquoi tu as dit ces choses à Mme Chraos à propos de sa fille?
Maia : Parce que c'était vrai.
Tom : Mais comment le savais tu?
Maia : Je le savais c'est tout..
Tom : Si je te demande si il va pleuvoir ou non dimanche prochain, tu peux me répondre?
Maia : Possible, je n'en sais rien du tout... Vous savez ce qui va se passer maintenant?
Tom : Les docteurs vont t'osculter à nouveau... Mais rassure toi, ça ne fera pas mal!
Maia : J'ai du mal à vous croire, ça risque d'être très douloureux.
Diana : Il se peut que ça soit un peu désagréable de temps en temps mais tu vas surtout trouver ça barbant.
Maia : Est ce que vous viendrez me voir de temps en temps?
Diana : Moi?
Maia : Pour voir comment je vais.

Tom regarde alors Diana qui parrait surprise.

Diana : Bien sûr.

° Dans un appartement à louer

Lily : C'est un peu cher.
Richard : Les allocations vont couvrir.

Le négociant arrive.

Le négociant : Alors des questions?
Lily : Oui. La petite chambre, est ce qu'elle ne serait pas trop ensolleillée pour une chambre de bébé?
Le négociant : Elle est exposée au nord, ça ne devrait pas être un problème.

La jeune femme se tourne alors vers Richard.

Lily : Qu'est ce que vous en dites?
Richard : J'aime bien
Lily : Moi aussi.

Elle presse la main de Richard.

Le négociant : C'est votre premier bébé?
Richard : Oh nous ne sommes pas ensemble.
Négociant, s'adressant à Lily: Alors il n'y aura que vous et le bébé?
Lily: Non, nous serons tous les 3. (Devant l'air perdu de Richard) Pourquoi pas? Ca serait idiot de rester à l'hotel alors qu'on peut partager cet appart... Sauf si ça vous ennuit.
Richard : Non...Non j'en serais ravi.
Le Négociant : Très bien, je prépare les papiers.

Il s'en va.

Lily : Est ce que je vous ai mis dans l'embarras?
Richard:  Non c'est que ça n'a rien à voir. Je croyais qu'il ne pourrait pas le louer parce que j'étais là. Oui je sais on est loin... On est loin des années 50. Maintenant les choses ont changées mais.. ce changement me surprend encore parfois.
Lily : Bon alors on est d'accord.

Elle sourit alors à Richard puis se tourne et regarde la porte. Celle ci se met à onduller et l'atmosphère devient rouge autour d'elle, sa vision se trouble.

Lily : Oh mon dieu!
Richard : Lily, qu'est ce qu'il y a ?... Lily?
Lily : euh je me sens pas très bien.
Richard : Il faut vous asseoir. J'appelle un docteur.
Lily : Non non. Il faut qu'on s'en aille.
Richard: Pour aller où?
Lily : N'importe où mais loin d'ici

° Chez Carl
Carl rentre à l'instant chez lui, il referme la porte, en sueur

Carl : Grace!
Grace : Mais ou étais tu passé?
Carl : Des gars m'ont agressé
Grace : Oh non, est ce que va bien? Tu n'as pas été blessé?
Carl : Non je n'ai pas été blessé, c'est eux qui le sont!
Grace : Par qui?
Carl : J'ai découvert quelque chose ce soir, quelque chose de vraiment important. Je suis quelqu'un de différent. Ces extraterrestres ou je ne sais qui m'ont emmené et m'ont changé. En tout cas ils m'ont rendu meilleur.
Grace : Je crois que tu devrais voir ton conseiller. Dès demain je vais lui téléphoner et lui prendre rendez vous.
Carl : Quoi? Non j'ai pas le temps d'y aller, j'ai des choses à faire.
Grace : Quel genre de chose?
Carl : Et bien le parc Gracie! Je dois tout faire pour qu'il soit comme avant, pour que les habitants puissent venir avec leurs petits enfants, pour que toi et moi on revienne pique-nicker à notre endroit préfèré!
Grace : Carl, tu sais tu me fais peur...
Carl : Quoi? Non tu dois plus avoir peur tout va rentrer dans l'ordre maintenant.

Il l'embrasse et s'en va sous l'expression inquiète de Grace.

° A l'hôpital
La mère de Kyle regarde son fils toujours dans le coma. A l'arrière plan, Tom arrive.

Tom : Linda, pourquoi le docteur Mayhew veut nous voir?
Linda : Il ne m'a rien dit du tout.
Tom : Tout va bien pour toi?
Linda : Oui bien... Mon avocat m'a demandé si tu avais signé les papiers du divorce.
Tom : J'ai pensé qu'on pourrait diner ensemble un de ces soirs... et on verra ça tous les deux.
Linda : Comme d'habitude, tu annuleras à la dernière minute, je connais.
Tom : Non j'apporterais les papiers, on fera un bon repas, accompagné d'un bon vin.
Linda : Et d'une crise de larmes.
Tom : Possible oui.
Linda : Chez Stephano?
Tom : Oui, ou ailleurs.

Docteur Mayhew : Tom, Linda, merci d'être venu. J'ai étudié l'électro-encéphalogramme de Kyle et j'ai noté quelques détails curieux.
Tom : Quoi encore!
docteur Mayhew : Il semblerait que dans la soirée de Jeudi il ait fait une poussée d'activité cérébrale. Elle a été assez brève, elle a duré quelques secondes.
Tom : C'est bien docteur non?
docteur Mayhew : Et bien, techniquement oui mais ne nous emballons pas. Je fais faire des examens pour voir ce qui s'est passé.
Linda : Quoi! Encore des examens, mais ça fait trois ans que cela dure.
docteur Mayhew : Je comprends votre frustration Linda mais je dois comprendre ce qu'il s'est passé

Il s'en va.

Linda : On tourne en rond! C'est de la folie

Elle sort de la chambre de kyle, suivi de Tom.

Tom : Ca n'en finira jamais... Linda (cette dernière se retourne) On...On va toujours dîner chez Stephano? Jeudi, 19h30, ça te convient?
Linda : Très bien j'y serais

Elle embrasse Tom légèrement sur la bouche. Alors qu'il la regarde partir, Tom se tourne vers la jeune infirmière qui se trouve à l'acceuil derrière.

Tom : Dorothée?
Dorothée : Oui?
Tom : Est ce que quelqu'un est venu voir mon fils jeudi soir? En dehors de sa mère et moi.
Dorothée : Je vais regarder (elle regarde dans son calepin). Oui, il a reçu une autre visite, votre neveu Shawn...

° Au lycée de Shawn
Shawn est entrain de marcher en direction de son lycée

Une voix: Shawn!

Surpris, ce dernier cherche d'ou provient cette voix qui l'appelle. On suit le mouvement de tête : Tom.

Shawn: Oui c'est vrai, j'ai rendu visite à kyle jeudi soir, c'est mon cousin et je voulais le voir. Il n'y a pas de mal à ça
Tom : Et il ne s'est rien passé quand tu étais là?
Shawn : Tu sais je ne suis resté que quelques minutes.
Tom : Tu n'as donc rien vu, ni rien fait?
Shawn : Mais qu'est ce que j'aurais fait?
Tom : Le jour de ta reception de bienvenue, rappelle toi de cette oiseau qui s'est écrasé sur la fenêtre.
Shawn : Il était sonné, je vois pas le rapport avec Kyle
Tom : Non il n'était pas sonné, il était plus que sonné! Et toi, tu l'as pris dans tes mains et il s'est envolé comme si rien n'était. Qu'est ce que tu as fait à Kyle!
Shawn : Oh! Je lui ai rien fait! puisque je te le dis crois moi! Ecoute j'aime beaucoup ces petites discussions avec toi oncle Tomy mais je dois retourner en cours.
Tom: Shawn, on en reparlera.
Shawn: J'en suis très impatient!

Alors que shawn monte les escaliers en pierre pour accéder au lycée, concluant la discussion avec son oncle, Nikki, flanquée de Danny monte en courant les marches aussi.

Nikki : On va tous voir les Fontains of Waynes ce week end.
Shawn : Amusez vous bien
Nikki : Tu sais, ton côté solitaire, c'est fatiguant à la longue.
Shawn : Moi ça me convient.

Et il la laisse plantée là.


Nikki, criant plus fort: Fontains of Waynes! Vendredi soir!
Danny : Qu'est ce qui t'arrive, pourquoi tu es après lui comme ça?
Nikki : Il faut bien que quelqu'un le fasse. Et toi tu as pas bien l'air concerné.
Danny : Non moi je le laisse respirer, il doit comprendre les choses par lui même. Tu devrais faire comme moi.

Nikki, exaspérée, s'en va alors à son tour.


° Dans le repair de Marco :)
On voit Marco entrain d'écrire sur un grand tableau transparent des équations complexes. Diana rentre dans la pièce, accompagnée de Tom.


Diana : Marco!
Marco : Scouris, venez j'ai vérifié votre idée.
Tom : Quelle idée?
Diana : Alors je suis complètement folle ou alors je suis un génie
Marco : On ne fait pas ce genre de distinction ici. Je suis allée de façon aléatoire sur divers sites de disparus sur la côte ouest comme vous me l'avez suggéré et vous aviez raison, la gravité sur ces sites est plus faible. Mais d'après les interferomètres, seulement de 5 mesures.
Diana : Oui c'est à peine mesurable.
Tom : Sans tenir compte que c'est à peine compréhensible, soyez clair s'il vous plait
Diana : La gravité a changé dans les emplacements où des personnes ont disparu. La question est, a t'elle changé naturellement ou a t'elle été manipulée?
Marco : Si la gravité a été manipulée, la question importe est par qui?
Diana : On en revient à l'hypothèse d'enlèvement par des extraterrestres.
Marco : Je n'élimine pas les petits bonhommes verts mais apparemment je vais devoir prendre de nouvelles mesures.
Tom : Oui, en d'autres termes, vous n'avez pas progressé.
Marco : Euh Euh, vous lui expliquez tout ça? Ooohhh attendez, vous vous souvenez d'Adam kensington? C'était l'agent d'assurance qu'Orson Baley a tué.
Tom : Vous avez de nouveaux éléments?
Marco : Aiiie c'était pas un si gentil garçon que ça... Il était le principal investigateur d'une gigantesque arnaque à l'assurance qui touchait des miliers de gens. Orson Baley a fait économiser 1 milliard d'indemnités. Ca aurait fait une seconde affaire Enron.
Diana : Je te remercie. C'est très intéressant. Ca offre un beau paquet de possibilité.
Marco, en souriant: Alors vous me donnez de vos nouvelles.

Tom regarde Marco avec un sourire exaspéré avant de suivre Diana qui s'en allait.

Tom : Donc en ce qui concerne Baley, vous voulez dire qu'il a été ramené ici pour s'occuper de Kensington?
Diana : C'est une théorie, d'où le nom, la salle des théories


 ° Dans le garage des Farrel
Shawn est entrain de composé un morceau de musique avec sa guitare, alors que la porte s'ouvre, cédant la place à son frère, Danny.

Danny : C'est chouette.
Shawn : Ah non je suis nul. Eh si tu viens me parler du concert c'est pas la peine.
Danny : Non, non, ça n'a rien à voir avec ça. Je veux savoir ce qu'il y a entre toi et Nikki.
Shawn : Quoi moi et Nikki?
Danny : Je veux savoir exactemment ce qu'il y a entre vous deux.
Shawn : D'après toi, qu'est ce qu'il y a?
Danny : Quelque chose, elle est sans arrêt entrain de parler de toi. Ou qu'on aille et quoi qu'on fasse elle veut toujours que tu viennes avec nous.
Shawn : C'est pas mon problème Danny.
Danny : Ecoute, tu veux me faire plaisir, laisse là tranquille.
Shawn : Ooooh! Je croyais que c'était ce que je faisais déjà. Danny si tu as un problème avec ta copine, il faut aller lui parler d'accord.
Danny : Je le ferais. On a le même âge. Je suis plus ton petit frère maintenant.
Shawn : Arrête de te comporter comme un enfant de deux ans. Tu es mon frère, et cette fille est ta copine, tout est clair. D'accord?
Danny : ouais, d'accord.

° Dans la rue.
Lily et Richard ont obtenu l'appartemment, ils en so
rtent.

Lily : Je suis contente qu'on est trouvé cette appartemment; puisqu'on a un chez nous on va pouvoir vous achetez un ordinateur.
Richard : L'ordinateur peut attendre, j'aimerais que vous alliez voir un médecin.
Lily : Je vais très bien. Je sais que ça peut paraître étrange mais le bébé n'aimait pas du tout l'autre appart' qu'on a visité.
Richard, souriant: L'instinct maternel se manifeste déjà c'est ça?
Lily : Non c'est pas ça, je sais pas comment mais je sais ce que pense le bébé.
Richard : Lily, ce bébé n'a que deux mois, il est encore incapable de penser.
Lily : Ecoutez je ne peux pas plus l'expliquez que vous pouvez expliquer où vous avez passé ses cinquantes dernières années, ni ce qui est arrivé à chacun de nous durant cette période d'absence. Ce que je dis ne vous semble pas trop étrange?
Richard : Non, bien sûr que non.

Alors que les deux personnes se regardent, Lily se penche vers Richard et ils s'embrassent. Lorsqu'ils se relâchent, ils sont gênés. Lily se tourne et regarde une femme bercer son bébé.

Richard : Lily?
Lily : je berçais Heidi de la même façon lorsqu'elle était bébé. C'est comme si c'était hier mais ce n'est pas hier n'est ce pas?
Richard : Non, non c'était il y a 11 ans.
Lily : J'ai envie de voir Heidi, elle me manque.
Richard : Laissez faire le temps. Lorsque Brian aura accepté votre retour il fera lever l'interdiction.

Lily regarde Richard, perplexe, puis baisse la tête.

° Chez les Carsons
On a un plan de Carl et Grace. Alors que la femme dort, ce dernier est réveillé, il ne peut rester couché près de sa femme.


° Au parc Bradley
On voit Carl, avec de la peinture et de quoi gratter. Il est entrain de rénover un banc taggés. Il s'attaque ensuite à un monument en pierre. C'est alors qu'il est endormi contre un banc qu'il entend des cris.

Une femme, criant : Non, non arrêtez! Non! Arrêtez je vous en supplie
Un homme : La ferme!
La femme : Non, non!
Un homme : Arrête de bouger.

On voit alors la femme, encerclé par 3 hommes qui la tiennent, et qui essaient de la violer. Elle crie toujours de toutes ses forces.

Carl : Et les gars, laissez la tranquille!
l'homme avec le bandeau : Va te faire voir!
Carl : Non! Toi va te faire voir!
l'homme avec le bandeau (à son acolyte de droite): Allez occupe toi de ce mec, vas y!

Le gars en question se dirige droit vers Carl. l'homme avec le bandeau aussi. On entend le bruit de coups de poing. Carl est entrain de les tabasser. L'un prend la fuite, sous les yeux de jeune victime, qui n'arrive pas à croire qu'on est venu la sauver.

° Au NTAC
Diana se dirige vers un petit salle où juste avant de rentrer, elle observe Maia, recroqvillée sur elle même, pleurant.  Alors que cette derniere pénètre dans la pièce,
Maia sèche ses larmes d'une main.

Diana : Salut Maïa. Ca fait longtemps qu'ils t'ont laissé seule ici?
Maia : Quelques temps. Ils sont allés prendre un café et faire une pose.
Diana : Hum! Ca, ca c'est vraiment pas gentil de leur part.
Maia : Vous restez jusqu'au retour des médecins.
Diana : Bien sûr. Et à leur retour, les médecins et moi nous auront une petite discussion.
Maia : Ensuite on rentrera à la maison?
Diana : A la maison?
Maia : Avec vous. Je n'aime pas rester seule ici.
Diana : Tu veux habiter chez moi?
Maia: Vous n'aimez pas être seule. Je pourrais toujours revenir pour les examens. S'il vous plait...
Diana : Ecoute Maïa. Je ne sais pas si je suis le genre de personne avec laquelle j'aimerais vivre. Oui tu sais je mange de la pizza froide au petit déjeuner.
Maia : C'est pas grave, ça me convient.
Diana: Bon, et bien, si tu me laissais le temps d'y réfléchir.

Maia se recroqville à nouveau, laissant Diana pensive.

° Au NTAC (changement de pièce)
Diana marche en direction de Tom


Tom : Ou étiez vous passé?
Diana : Je suis allée rendre visite à Maia.
Tom : Ah oui?
Diana : J'avais promis de le faire. Alors quoi de nouveau?
Tom : Sid nous a envoyé les dernières coupures de presse. Je crois avoir trouvé quelque chose qui mérite d'être vérifié.

On reconnait sur la coupure de presse, la jeune fille qui s'était fait alors agressé dans le parc Bradley.

° Dans le magazin où travaille la jeune fille.

Tom : Un homme qui se bat contre 3 agresseurs ça n'a rien d'extraordinaire.
La jeune fille : Je le sais mais si vous l'aviez vu, vous auriez trouvé ça incroyable. Il doit avoir dans les 30, 40 ans. Il mesure dans les 1m65 et doit peser dans les 65 kilos.
Diana : Pas exactemment le profil de Rocky
La jeune fille : Ce qui est impressionant, c'est sa façon de bouger.
Tom: Etait-il sous l'emprise d'une drogue, peut être le PCP.
La jeune fille : Non, il avait rien de quelqu'un qui se droguait, non! La plupart des gens se serait enfuit en courant... ou alors aurait appeler les flics après coup quand il aurait été trop tard. Mais lui, ce garçon, il est venu me sauver.

Un téléphone se met à sonner.

Tom : Excusez moi... Baldwin. Linda? (Il se frotte la tête contre la main) Le Dîner, oui... Non!  Oh Linda je suis.. Non, non ne raccroche pas! Tu.....

Il referme son portable, elle a raccroché...

Diana : D'autres détails vous reviennent en mémoire?
La jeune fille : Oui une chose. Cet homme, c'est pas pour être méchante ou autre chose, mais il sentait une odeur de vieux poisson.

° En sortant du magazin.

Diana : Alors c'était votre femme au téléphone?
Tom : Je n'ai pas envie de parler de ça.
Diana : Comme vous voulez
Tom : D'après vous, on est sur le territoire d'Orson Baley?
Diana : Et bien ce n'est pas à exclure. Alors qu'est ce que ça nous donne: un vendeur d'assurance douée en télékinésie, une voyante de 8 ans et une espèce de freluchet qui joue les super héros en ville.
Tom : Sacré trio.
Diana : Ce sont les seuls dont nous avons entendu parler. A moins que vous en connaissiez d'autres ?
Tom : Un cas à la fois ça sera déjà bien.

° Chez Brian, sa nouvelle famille.
On voit le reflet de Lily dans la fenêtre... Elle observe Brian qui aide Heidi et son petit frère à travailler.

Brian : Alors Heidi tu te souviens de la formule pour calculer la surface d’un triangle. (à son fils) Ehh je t'ai vu on frappe pas une fille.

Lily, les yeux ambués de larmes observe toujours en tremblant.

Brian: Bon Heidi je vais t'aider, c'est pas compliqué il suffit de suivre la formule. Alors tu vas l'apprendre après tu verras c'est très simple.

Lily commence à voir sa vision se déformer autour d'Heidi, elle a un malaise... Elle souffle et s'accroupit afin d'aller mieux mais en voulant attraper quelque chose pour garder l'équilibre, elle renverse un pot de fleur, ce qui attire l'attention de Brian : il est furieux.


° A la police
Un policier est entrain de flasher des gens pour avoir une photo à mettre dans leur casier judiciaire. Le gros plan s'aggrandit et on voit alors Lily entrain de téléphoner.

Lily : Richard?
Richard : Lily, est ce que tout va bien? J'étais mort d'inquiétude, ou est ce que vous êtes?
Lily : J'ai été arrêtée.


° A la poissonnerie

Mme Martino : Carl! Mes petits enfants viennent ce soir pour dîner et j'avais pensé leur faire de l'espadon
Carl : Exellente idée, c'est un très bon choix.

Le Patron sort de son bureau

Le patron : Carl!
Carl : Oui une petite seconde Burt. Est ce que vous voulez...
Le patron : Je vous ai déjà dit de ne pas discuter avec les clients, terminez d'abord de remplir le rayon.
Carl : S'il vous plait arrêtez de faire ça.
Le patron : Que j'arrête de faire quoooiiii?

Carl vient d'attraper sa main avec force.

Carl : Je viens de vous demander d'arrêter de faire ça.
Le patron, se tordant de douleur : Arrêtez c'est ridicule.
Carl : Je ne plaisante pas, je ne suis jamais en retard et je fais toujours mon travail alors, vous allez me laisser tranquille c'est entendu?
Le patron : D'accord, d'accord
Carl : C'est très bien.

Le patron se relève et regarde alors méchamment Carl mais celui la lui lance alors un regard à la "fais attention maintenant" et le patron s'éloigne, sous les yeux effarés de madame Martino, témoin de la scène.

Carl : Alors, combien de tranches d'espadon voulez vous?


° A la cafète du NTAC

Ryland : Je te pris de me croire Tom, ça discute beaucoup à washington pour remettre les 4400 en quarantaine. Je ne suis pas du tout d’accord.  C’est vrai, s’ils sont aussi dangereux, en quoi le fait de les regrouper est plus sécurisant pour nous.

Ryland observe alors Tom qui n’a pas bougé de sa chaise, ni levé la tête.

Ryland : J’ai sorti mon pistolet et je lui ai collé une balle dans la tête.
Tom, tournant alors la tête : A qui ?
Ryland, souriant : A personne. Fais moi plaisir Tom, signe les papiers du divorce.
Tom : Fais moi plaisir, Dennis, reste en dehors de ça.
Ryland : J’ai parlé à Linda.
Tom : De quel droit tu as fait ça ?
Ryland : Ca fait 20 ans que je le connais et j’ai dansé avec elle à votre mariage. Tu veux m’interdire de lui parler ?
Tom : J’étais au milieu d’une enquête.
Ryland : Tom, tu l’avais invité à dîner. Tu lui as posé un lapin.
Tom : J’avais totalement oublié !
Ryland : Possible… Possible aussi que tu refuses totalement d’admettre la vérité.

Ils se regardent alors et Tom excédé, repousse sa tasse de  café.


° Devant Chez Brian
Richard est entrain d’attendre devant la résidence de Brian quand il voit celui-ci sortir de sa maison et se diriger vers sa voiture. Il va  à sa rencontre.

Richard : Brian Moore ?
Brian : oui ?
Richard : Je suis Richard Tailor, un ami de Lily.
Brian : Vous êtes un des 4400 vous aussi ?
Richard : Ca pose un problème ?
Brian : Ecoutez, je l’avais averti, je lui avais dit de rester à l’écart mais elle n’a pas écouté.
Richard : Je comprends que vous soyez furieux mais Lily est en prison, ce n’est pas ce que vous voulez ?
Brian : Ce que je veux, c’est une vie normale pour ma famille et pour ma fille.
Richard : Elle a commis une erreur, ça n’arrivera plus.
Brian : Et vous demandez de vous croire sur paroles ?
Richard : Je vous promets que si vous retirez votre plainte, elle ne vous embêtera plus jamais, ni vous, ni Heidi.

Brian se met à soupirer et se détourne légèrement…

Richard : Vous l’avez aimé, vous vous en souvenez ?
Brian : Oui je n’ai pas oublié.


° Chez Carl
Grace jette violemment un journal sur la petite table.

Grace : Je veux que tu arrêtes ton cinéma.
Carl : Je dois continuer
Grace : Non tu n’es pas tenu de continuer. Ecoute, ce que tu fais est très dangereux mais en plus illégal.
Carl : Quoi !
Grace : Tu ne peux pas continuer à tabasser les gens comme ça.
Carl : On m’offre une belle oportunité aujourd’hui Gracie. Je compte bien nettoyer ce parc et quand j’en aurais fini, le quartier !
Grace : Ohh j’ai l’impression d’entendre parler un fou, c’est dément. Tu m’avais promis d’appeler ton conseillé.
Carl : Mais j’ai jamais dit ça, c’est toi qui l’as dit.
Grace, le menaçant du doigt : Dès demain matin, j’appelle ton conseiller.
Carl : Tu veux faire appel à la sécurité contre moi ?
Grace : Je le ferai si c’est nécessaire, tu m’en voudrais pour ça ?
Carl : L’action que je mène aujourd’hui je la mène pour nous tu m’entends Gracie ? Nous vivons dans ce quartier et je veux seulement notre bonheur, je ne veux plus avoir peur donc je dois nettoyer le parc Bradley.
Grace : Et moi je ne veux pas que notre vie s’arrête à ça Carl !
Carl : Je ne me laisserai pas faire, ils ne peuvent pas me faire de mal. Non personne ne le peut.
Grace : Oh… Tu réalises que tu es un homme seul ? Je t’ai déjà perdu une fois et je n’ai aucune envie de te perdre à nouveau.
Carl : Je…peux réussir ! Je peux faire en sorte que le quartier soit sûr. Pour toi, pour madame Martino mais aussi pour Burt. Tu ne dois plus t’inquièter. Je sais qu’il est de moins devoir de le faire. Oui c’est ma destiné !


° Devant le poste de police
On voit Lily entrain de sortir du bâtiment et Richard qui l’aperçoit alors. Il la prend dans les bras.


° Dans l’appartement de Richard et Lily
On voit sur une petite table, les bougies, les verres de vin et un petit repas. Ils fêtent le retour de Lily en dansant sur une petite musique décontractée.

Richard : Ca venait de sortir quand j’ai disparu. C’est devenu … comment on dit aujourd’hui ?
Lily : C’est un bon vieux tube !
Richard : Je dois être un bon vieux tube moi aussi

ll rigole.

Lily : Non ! Pas pour moi .
Richard : Lily, il faudrait qu’on parle de ce qui s’est passé hier soir.
Lily : Il n’y a rien à dire à ce sujet. Vous savez ce que j’ai vu en regardant par la fenêtre de Brian ? Une famille heureuse. Je sais que Heidi n’a plus besoin de moi.
Richard : Ecoutez, peut être qu’un jour elle voudra…
Lily : Oui. Je serais là pour elle si c’est le cas. Mais en attendant, je resterais toujours à l’écart. C’est ici que je veux être à présent. Ici avec toi. C’est le bonheur parfait, pour le bébé aussi.
Richard : Trois personnes heureuses, c’est pas mal.
Lily : Tout ce que tu as fait pour moi, c’est parce que je te rappelle l’autre Lily c’est ça ?
Richard : Au début peut être mais maintenant je ne vois que toi.

Ils s’embrassent alors passionnément.


° Dans le garage des Farell.
Shawn est entrain de bricoler le moteur de sa voiture quand Nikki ouvre la porte et rentre dans la pièce, refermant ensuite.

Shawn : Danny est à la maison
Nikki : Je ne suis pas venue pour voir Danny.

Elle voit alors que Shawn l’ignore complètement et décide d’aller éteindre la voiture pour le forcer à lui parler.

Shawn : C’est malin, redémarre s’il te plait.
Nikki : Est-ce que Danny t’a dit quelque chose ? Si c’est le cas, c’est ridicule car notre amitié n’a rien avoir avec  lui.
Shawn : Nikki entre nous il n’y a aucune amitié, d’accord ?
Nikki : Shawn, écoute moi ! ahhhhhhh.

Nikki, en appuyant la main sur la voiture vient de se brûler. Elle gémit de douleur.

Shawn : Attends, fais voir. Attends, attends…


Il lui prend la main entre les siennes pour mieux voir. Il lui caresse la paume. On voit alors que la marque de la brûlure disparaît sous ce contact.

Nikki : Il n’y a plus rien … Ca ne me fait plus mal
Shawn : C’est que la brûlure n’était pas grave.
Nikki : Si elle l’était… C’est toi qui a fait quelque chose, j’ai raison ?

Alors qu’ils se dévisagent longuement, ils s’embrassent doucement… Reprenant ses esprits, Nikki s’enfuit.


° Au NTAC
Voix off : Etat civil du Comté de King, Cour suprème  de Washington.
Tom est entrain de regarder les papiers du divorce avec plus d’attention. Il respire un grand coup puis signe les papiers du divorce.
On entend des pas sur le sol se rapprocher.


Diana : Tom, les histoires ne sont pas courrantes, ça n’arrive que très rarement exepté dans les films de Charles Bronson  donc j’ai du créer mon propre profil.

Elle met en marche le ficher de son ordinateur.

Diana : Bon nous savons que c’est un homme de race blanche, fluet, qui peut avoir entre 30 et 50 ans, certainement un travailleur manuel qui souffre d’un gros complexe d’infériorité et qui est installé dans un quartier à haut risque.
Tom : Jusque là je vous suis.
Diana : Bien, alors j’ai comparé mon profil avec les membres des 4400 vivant à Seattle et dans sa région et j’ai réussi à obtenir 37 noms.
Tom : Vous n’allez pas m’emmener voir les 37 n’est ce pas ?

Tom se positionne derrière la chaise de Diana afin de mieux voir l’écran.
.

Diana : De ces 37 personnes j’ai pu en éliminer 24. Comment, j’en suis sûre ça vous ai égal. Résultat il ne m’en reste que 13.
Tom : Je suis sur des charbons ardents.
Diana : Voici mes 2 préférés : Robbert Lorrenzano et Carl Morrisey. Ils correspondent tout deux au profil mais Carl est celui qu’on recherche. Regardez sa profession.
Tom : Employé de supermarché ?
Diana : Oui , j’ai appelé le magazin. Carl travaille à la poissonnerie.
Tom : Et notre homme sent le vieux poisson.
Diana : Oui je suis douée

Elle tourne la tête en souriant à Tom.


° Dans le parc Bradley (en pleine nuit)
Carl marche dans le parc. On voit des taggueurs entrain de faire des graffitis sur les murs.

Carl, criant : Hey, qu’est ce que vous faites en haut, je viens de le nettoyer !

Le gamin lui lance la bombe puis descend de son perchoir et se jette sur Carl afin de le tabasser. Ce dernier lui règle vite son compte et lui met un coup dans la tête.

Carl : Allez ! (Il tend les bras en guise d’invitation)


° Chez Carl

Tom : Il est où votre mari ? Nous voudrions le rencontrer ?
Grace : Pourquoi ?
Tom : Vous savez où il était mardi Soir ?
Grace : Il était ici.
Tom : Vous en êtes tout à fait sûre ?
Grace : Ecoutez je viens de vous le dire.
Diana : Le justicier du Parc Bradley, vous connaissez ?
Grace : Qu’est ce que Carl a avoir avec ça ?
Tom : Dites le nous madame Morissey.
Grace : Vous n’allez pas le remettre en quarantaine n’est ce pas ?
Tom : Nous voulons l’aider tout simplement.
Grace : Comme c’est marrant ça, tout ce que veut Carl c’est aider les autres oui, parce que beaucoup de gens se plaignent mais ne font rien. Personne ne se bouge pour que ça aille mieux, excepté Carl.
Tom : Dites nous où il est madame Morissey.

° Dans le parc Bradley
On voit Carl assis sur un banc, il ne bouge pas. Grace et l’équipe du NTAC se rapprochent  de lui et la femme alors courre vers son mari.

Grace : Carl !
Carl : Grace ! J’ai  réussi à faire fuir les taggeurs. C’est bien.

Grace aperçoit alors une blessure de Carl au niveau de l’abdomen.

Grace : oh non !

Elle pousse des petits cris.

Carl : Tu sais j’aurais vraiment aimer que tu vois ça.. Ils tombaient comme des quilles de  bowling. J’ai pas vu le couteau.  Je sais pas pourquoi je ne l’ai pas vu.

Alors que Diana est près de Carl, Tom sort son portable et appelle une ambulance.


Tom : Ici l’agent Tom Baldwin…
Grace, criant : Appelez une ambulance.
Tom :… Envoyez une ambulance au parc Bradley immédiatement.
Carl : J’ai cru, que j’y arriverais, que j’allais pouvoir nettoyer le quartier. Je pensais pouvoir y arriver tout seul. Je croyais qu’on m’avait ramené pour ça mais j’ai du me tromper…j’aurais du..
Grace : Non non non non, ne me quitte pas. Non…C’est toi que je veux,, non c’est toi que je veux. Non…(elle pleure) Non…


° Dans le parc Bradley (au petit matin)
Diana et Tom sont assis près d’un mur taggués.

Tom : Pourquoi avoir pris ce type, lui donner des pouvoirs, lui faire croire qu’il est différent  et le renvoyer ici…
Diana : Tout ça pour se fasse tuer. Quel est le but ?
Tom : J’aimerais bien le savoir.

Ils se lèvent alors car apparaît une grande foule de riverains qui à l’annonce de la mort de Carl sont venus dans le parc. On aperçoit Madame Martino, le patron de Carl de la poissonnerie.

Voix off  de radio :
Grace Morrissey, la veuve du justicier du parc de bradley Carl Morrissey, nous a révélé aujourd"hui que son mari faisait parti des très contreversés 4400. Madame Morrissey a déclaré que son mari était un véritable héros dans le quartier.

Des enfants se dirigent alors vers le premier mur taggués afin de le nettoyer.

Voix off de radio :
Un sentiment partagé par de nombreux voisins. Les autorités locales, tout comme le porte parole du commandement de la protection civile n'ont ni réputer ni confirmer les déclarations de madame Morrissey.

Un jeune se dirige vers les enfants afin de les aider. D’autres, ramassent les déchets par terre.


° Au NTAC
Un homme se dirige vers Diana

Homme : Diana, j’ai les papiers. Voila, vous devez signer ici, également ici. Mettez vos initiales ici et enfin vous signez ici.
Diana : Et ça sera tout ?
Homme : Comme monsieur Ryland a donné son accord, ça simplifie les choses.
Diana : D’accord.

Elle se dirige alors vers la pièce où est censé être Maia. Cette dernière semble dormir. Elle rentre dedans. Elle s’approche doucement de Maia, mais la petite fille ouvre alors les yeux.

Maia : hum j’ai cru que vous étiez l’un des docteurs.
Diana : Et moi j’ai cru que tu dormais. J’avoue que tu m’as bien eu. Et ce que ça te dirait de sortir d’ici ?
Maia : Maintenant ?
Diana : maintenant !

Elle se penche alors pour prendre les affaires de Maia mais ceux-ci sont déjà prêts dans la petite valise à sa grande suprise. Elles s'en vont.


° A l’hôpital
Tom est entrain de courir dans le couloir afin de se diriger vers la chambre de Kyle.

Tom : Ecartez vous, ecartez vous !

Il rentre dans la pièce.

Tom : Ou est kyle ?
Linda : En chirurgie. Le docteur Mayhew m’a parlé d’un liquide qui remplit sa boite craniène. Ils vont essayer de diminuer la pression.
Tom : Comment ça, la diminuer ?
Linda : Ils ont dit que ça suffirait peut être pas de ponctionner le liquide et… qu’il se peut malgré tout que ce liquide revienne. Si c’est le cas, avant une semaine, Kyle aura le cerveau endommagé pour toujours !

Elle tombe littéralement dans les bras de Tom. Danny et Shawn arrive devant l’entrée de la pièce.

Danny : Oncle Tommy, maman va arriver.

Tom se met alors à regarder Shawn, qui lui aussi le regarde…  Shawn sait ce que pense son oncle…



° FIN °

Surhumain
(1x03 : The New & Improved Carl Morrissey)


Written by IRA STEVEN BEHR
Directed by HELEN SHAVER

 

**Previously on The 4400**

 

Flashbacks to the pilot episode. Introductions of the characters and their sudden arrival


**Present**

Carl, one of the 4400, is working in the fishmongers section of a supermarket. A woman enters


Mrs Martino: What looks good today, Carl?

Carl: I have a white fish with your name on it, Mrs Martino.

Mrs Martino: When you were gone, in 18 months,I haven't got a decent piece of fish. You...you take care of me. You are such a sweetheart.

Carl: Oh, it's easy being nice to you.

Mrs Martino: Tell me, how does it feel to be back?

Carl: It's OK. It's good It's like I never left.

Boss: What do you think you're doing out there?

Carl: I was helping a customer.

Boss: Rosie can help a customer. Derek can help a customer. I told you to stock the display cases.

Carl: But I've known Mrs Martino since I was a kid.

Boss: And I'm supposed to care? Now, get that flounder on ice.


Carl picks up his wife from outside a cinema.

Grace: So how'd it go today?

Grace: Slow as usual.It's the neighbourhood. It's not like it used to be.

Carl: It's not that bad.

Grace: It's gotten worse since you were away.

Carl: I don't see it.

Grace: You don't want to see it.

Carl: OK, I admit it. It's not like when we were kids.

Grace: No one cares about the place any more.There's no pride.There's no sense of community.

Carl: I didn't know you were so unhappy.

Grace: I'm not unhappy.I got you back, didn't I? I got nothing to complain about.

Carl: Yeah.


She smells the fish on him


Grace: Oh.

Carl: Oh, I'm sorry. Fish smell.

Grace: I don't mind.

Carl: I'll hop in the shower as soon as we get back. Hey. Let's cut across the park.

Grace: The park? Nobody goes into Bradley Park. No.

Carl: Yeah? Sure they do. How do you think I got here?

Grace: It's not safe. There's nothing but lowlifes and junkies in there.

Carl: Grace, I5 years ago I proposed to you in this park.

Grace: I5 years ago I was a size 2 and you had your hair down to your shoulders.Things change. From now on, you take the long way around.

Carl: Grace, I just wish that you'd...


Some boys are playing baseball in the street behind him. They bat the ball and it flies through the air at great speed. He can't see it, but his hand comes out and stops it, anyway.


Carl: ... Stop worrying. Marry me, Gracie.

Grace: Of course I will.


One night Carl takes a short cut through the park. Some youths stop him


Youth 1: Yo, what are you doing in our park, man?

Carl: Your park?

Youth 2: Just give up your wallet.

Carl: You're mugging me?

Youth I: Now you're catching on. Seven bucks!

Carl: It's all I have.


They attack him and he fights them easily, knocking both to the ground with great speed


Titles

Ryland, Tom and Diana are at Homeland Security watching Maia on tape

Ryland: The complaints started after her foster parents brought her back to quarantine last week.

Diana: What kind of complaints?

Ryland: Well, for instance, yesterday, Maia spoke to an employee in the cafeteria. She told her that her daughter would be in the hospital soon, but would be Ok.Then the little girl was in a car accident.

Diana: So you're saying what,she's got some kind of second sight?

Ryland: I have five stories just like that one.

Tom: Why hold a little girl for 60 years and then send her back able to predict the future?What were they thinking?

Diana: We don't know if there is a they.

Tom: He, she it, take your pick.

Ryland: Let's leave that for the team in the theory room.

Tom: When they're not playing video games.

Diana: That's why they're intimidated.They feel your hostility.

Tom: Good.

Ryland: I wouldn't worry too much about the big brains.Just talk to that girl.


Tom and Diana leave Ryland's office


Maia is drawing in an interview room, when Tom and Diana enter. Tom sit's at the table with her, while Diana stands by the window.


Tom: Thanks.

Maia: I never meant to scare anyone.

Tom: We know that, sweetie.But why did you say those things to Mrs Krause about her daughter?

Maia: Because they're true.

Tom: But how did you know?

Maia: I just do.

Tom: lf I asked you if it was going to rain next Sunday, would you know the answer?

Maia: Maybe.I don't know What's going to happen to me now?

Tom: The doctors here are going to take another look at you. Don't worry. lt won't hurt.

Maia: I don't believe you. It's gonna hurt, isn't it?

Diana: You might be uncomfortable some of the time, but mostly it's going to be boring.

Maia: Will you look in on me now and then?

Diana: Me?

Maia: To see that I'm all right.

Diana: Sure.

Richard and Lily are looking at an apartment

Lily: It's expensive though.

Richard: Rental vouchers will cover it.

Landlord: So...do you have any questions?

Lily: The small bedroom, do you think it'll get too much light for a nursery?

Landlord: It's a northern exposure, so you should be all right.


She turns to Richard

Lily: So, what do you think?

Richard: I like it.

Lily: Me, too.

Landlord: Is this your first baby?

Lily: Oh...we're not actually a couple.

Landlord: Oh, so it's just you and the baby.

Lily: No, it'll be the three of us.


Richard looks at her in shock. He's from the I950's and a white woman and a black man living together was virtually unheard of and definitely not accepted.


Lily: Why not? You can't stay in that hotel forever. We can share this place. Unless you don't want to.

Richard: No. No, I'd like that.

Landlord: Great. I'll go do the paperwork.


The landlord leaves the apartment.

Lily: I hope I didn't embarrass you.

Richard: No. It's..It's not that. I figure he wouldn't rent you the place if I was part of the deal.I know, Iknow. lt's not 1951 any more.Times have changed, but... Sometimes I'm just surprised at how much.

Lily: Good. It's settled, then?


Lily looks around the room, which begins to warp and move


Lily: Oh, God.

Richard: Lily? Lily, what is it?

Lily: Oh.

Richard: Lily?

Lily: I don't feel so good.

Richard: You need to sit down. Shall I call a doctor?

Lily: No, no. No, let's just leave.

Richard: And go where?

Lily: Anywhere but here.


Carl arrives home to find Grace waiting for him.


Grace: Carl, where have you been?

Carl: I got mugged.

Grace: Oh, God. Are you all right? Did they hurt you?

Carl: I didn't get hurt. They got hurt.

Grace: Who did?

Carl: I learned something important tonight.I'm a different man. Those aliens, or whoever took me, they did something.They took me. They changed me.They made me better.

Grace: First thing in the morning call the counsellor and make an appointment.

Carl: I don't have time for that. I've got things to do.

Grace: What kind of things?

Carl: The park, Gracie! I want to make it like it was before. People will bring their kids again.You and me, we can have our picnics at the old spot.

Grace: Carl, you're scaring me.

Carl: Wh.. There's nothing to be scared of, not any more.


Tom and Linda have been called to the hospital. Linda is at Kyle's bedside holding his hand, when Tom enters the room.


Tom: Linda, any idea why Dr Mayhew wants to see us?

Linda: He didn't say.

Tom: So how have you been?

Linda: Good! My lawyer was asking if you'd signed those divorce papers yet.

Tom: I thought maybe if we had dinner one night...we could sign them together.

Linda: You mean make plans that you cancel at the last minute?

Tom: I'll bring the papers, we'll have a good meal, a couple of glasses of wine...

Linda: And a good cry.

Tom: That, too.

Linda: Stefano's?

Tom: Yeah. Where else?


Dr Mayhew enters the room.


Dr Mayhew: Tom, Linda, thanks for coming in. I was reviewing Kyle's EEG read out and noticed something peculiar.

Tom: What now?

Dr Mayhew: Last Thursday he had a burst of increased brain activity. It was brief, no more than a few seconds.

Tom: That's good, isn't it?

Dr Mayhew: Technically, yes. Let's not get ahead of ourselves. I'm gonna run some tests, see if I can find out what happened.

Linda: Tests!We've had three years of tests.

Dr Mayhew: I understand your frustration Linda, but we need to look into this.


He leaves the room.

Linda: lt's a roller coaster, isn't it?

Tom: Never ends. Linda.So Stefano's, right? How does Thursday night sound, 730?

Linda: I'll be there.


Tom goes outside and speaks to the someone at the nurse's station.


Tom: Dorothy.

Dorothy: Yeah.

Tom: Did anyone visit last Thursday night, besides his mother and me?

Dorothy: Let me check. Yes. He had one other visitor. Your nephew Shawn.

Tom: Shawn!


Tom goes to Shawns school to confront him. He catches up with him outside.

Shawn: Yeah, I went and saw Kyle on Thursday night. He's my cousin.I wanted to see him. What about it?

Tom: Nothing happened there?

Shawn: I was only there for a couple of minutes.

Tom: So you saw nothing, did nothing?

Shawn: What could I have done?

Tom: At your welcome home party, a bird smacked into the window, remember?

Shawn: It was stunned. What about it?

Tom: No, it was more than that. And then...you picked it up. Suddenly, it was alive and well. What the hell did you do to Kyle?

Shawn: Argh! I didn't do anything to him. Look, I really like these little chats we have, Uncle Tommy, but I gotta go to class.

Tom: Shawn. We'll talk again.

Shawn: Oh, I can't wait.


He begins to walk up the steps. Nikki and Danny run to catch up with him.


Nikki: A bunch of us are going to see Fountains Of Wayne this weekend.

Shawn: Have fun.

Nikki: You know, this whole loner thing is so tired.

Shawn: Well, it works for me.


Shawn walks away and Danny turns to Nikki angrily.


Nikki: Fountains of Wayne...Friday night!

Danny: What is with you?Why do you keep pushing him?

Nikki: Someone has to. I don't see you doing anything.

Danny: I 'm giving him his space, let him figure things out for himself. You should try it sometime.

Nikki: Ugh!


Diana and Tom go to the theory room at Homeland Security.


Diana: Marco.

Marco: Skouris. Good. I checked out your idea.

Tom: What idea?

Diana: So am I a genius or am I crazy?

Marco: We don't make that distinction in here. Anyway's, I visited a sampling of disappearance sites on the west coast, like you suggested. Turns out you were right. The gravity at those sites is weaker. But only by five parts per billion.

Diana: That's barely measurable.

Tom: Not to mention barely understandable. English, please.

Diana: The gravity changed at some of the places where people disappeared.The question is, was it natural or was it manipulated?

Marco: If it was manipulated, the question is, by who?

Diana: So back to the possibility of alien abductions?

Marco: I wouldn't rule out little green men, but obviously, I'm going to need to take more measurements.

Tom: So in other words,you've made no progress.

Marco: Er...you explain it to him. Oh, hold on! You remember Adam Kensington? The insurance guy Orson Bailey killed.

Tom: Yeah, what about him?

Marco: Not one of the good guys as it turns out. He was point man in an insurance scheme to defraud policy holders.Bailey saved Washington state a billion-dollar buy-out. Could have been Enron all over again.

Diana: God! That's interesting. Brings up all kinds of possibilities.

Marco: Well, er...don't be a stranger.


They leave the room.


Tom: So this thing about Bailey. You're trying to say, whoever sent him back meant him to go after Kensington?

Diana: It's a theory. That's why they call it the theory room.


Shawn is sitting on the garage floor playing guitar. Danny walks over to him.


Danny: That's tight.

Shawn: Oh, no. I suck.Hey, is this about the concert thing?

Danny: No, no, it's got nothing to do with that. I just want to know what's going on with you and Nikki.

Shawn: Me and Nikki what?

Danny: I just want to know what's going on between you two.

Shawn: What do you think's going on?

Danny: Something. She's always talking about you. Can't go anywhere without her wanting to bring you along.

Shawn: How's that my problem, Danny?

Danny: Just do me a favour. Leave her alone, ok?

Shawn: I thought that's what I'd been doing. Look, you got a problem with your girlfriend, go talk to her about it, ok?.

Danny: Yeah. We're the same age. I'm not your little brother now.

Shawn: Then stop acting like a two-year-old. You're my brother. She's your girlfriend. It's all good...right?

Danny: Yeah, right.


Back at Lily and Richard's new apartment.


Lily: Richard, I am so glad I found this place. Now we have a new apartment, we can get you a computer.

Richard: Forget about the computer. Let's get you to a doctor.

Lily: I'm fine. I know this is going to sound strange, but that other place we looked at....the baby didn't like it.

Richard: Maternal instincts kicking in already, huh?

Lily: No, it's not that. It's that somehow. I know what the baby's thinking.

Richard: Lily, the baby's barely two months along.It's not thinking anything.

Lily: I can't explain it any more than you can explain where you've been for 50 years, or what's happened to us during the time we've been gone. I don't sound too strange, do I?

Richard: Of course not.

She reaches up and kisses him. As she turns, she see's a couple. The woman has a baby in her arms and his rocking her.


Richard: Lily?

Lily: I used to rock Heidi like that when she was a baby. It feels like yesterday, but it wasn't, was it?

Richard: No.It was what...11 years ago?

Lily: I want to see Heidi. I miss her.

Richard: Lily, give it some time. Once Brian's used to you being back, he'll drop the restraining order.


Carl is in bed with his wife, who is sleeping. He get's up and goes to the park. Kneeling down by a bench covered in graffiti, he begins to paint it, then moving onto graffiti covered walls.


He hears a woman screaming. Some men are attempting to rape her.


Man: Don't move!

Woman: Stop it! Cut it out! lt isn't funny!

Man: Shut up! Just shut up! Grab her legs.


Carl arrives.


Carl: Hey, guys, why don't you leave her alone?

Man: Get lost!

Carl: No! You get lost.

Man: Go get him, man! Come on!


Two of the men rush at him, while a third runs away. The sounds of a fight can be heard offscreen.

 

Diana walks into the examination room, to find Maia curled up on a table, alone.

 

Diana: Hey, Maia. How long have they left you like this?

Maia: A while. I think they all went on their coffee break.

Diana: Oh! Well! You know, that's pretty dumb of them, isn't it?

Maia: Will you stay until they come back?

Diana: Of course. When they show up, your doctors and I are going to have a little talk.

Maia: And then can l go home?

Diana: Home?

Maia: With you. I don't like being here alone.

Diana: You want to stay with me?

Maia: You don't like being alone either. I can always come back for my checkups. Please.

Diana: Look, Maia, l'm not even sure I'm the kind of person I want to live with. No, I...eat cold pizza for breakfast and...

Maia: That sounds all right to me.

Diana: Yeah. You know, Maia, just let me think about it, OK?


She returns to her office, where she finds Tom waiting.


Tom: Where have you been?

Diana: I was looking in on Maia.

Tom: Really?

Diana: I promised her, didn't I? So what have you got?

Tom: Sid lent us his research clippings. I think I found something worth checking out.

 

They go to see the female attempted rape victim, who is working behind the counter of a cafe.

 

Tom: One guy taking on three attackers doesn't sound that far-fetched. :

Female Victim: But if you saw him, you'd think it was impossible. He was...35, 40, maybe five-foot-six, weighed 150 pounds.

Diana: So not exactly the Rock, huh?

Female Victim: lt was the way that he moved.

Tom: Could he have been on drug, maybe PCP?

Female Victim: He didn't act like he was on drugs. You know, most guys would have walked away. Or, er...maybe called the cops later, after it was too late. But, er...this guy, he saved me.


Tom's phone rings.


Tom: I'm sorry. [Into phone] Baldwin. Linda. Dinner. Yeah, no... Linda, l'm s... Don't hang up, Linda. Just...


Linda has put the phone down. Tom turns back to the woman.


Diana: Anything else you can remember?

Female Victim: Just one thing. This guy...I don't mean to be rude or anything, but...he smelled funny. Like day-old fish.


They walk outside the diner.


Diana: So that was your wife on the phone?

Tom: I don't wanna talk about it.

Diana: Fair enough.

Tom: So what, are we in Orson Bailey territory here?

Diana: I wouldn't rule it out, which would give us what? A telekinetic insurance salesman, a clairvoyant eight-year-old, and now some kind of sad sack super vigilante.

Tom: Hell of a trio.

Diana: They're only the ones we know about. Unless you can think of anyone else.

Tom: Just take it one case at a time.


Lily is hiding outside her husbands home, watching through the window as Heidi does her homework.


Brian: Heidi, can you remember the formula for an isosceles triangle? Hey. I'm probably not the best at this, but...


As Lily watches her daughter, the baby causes her some distress.


Lily: Oh!


She knocks over a plant pot and Brian looks up. At some point she is arrested as in the next scene she phones Richard from the police station.


Lily: Richard?

Richard: Lily. Thank God. Are you all right? I was worried sick. Where are you?

Lily: I've been arrested.


Later at the fishmongers.


Mrs Martino: Carl, I have my grandchildren coming for dinner. How about some nice swordfish?

Carl: You can't go wrong with swordfish.

Burt: Carl!

Carl: Give me a second, Burt. You got like...

Burt: What did I tell you about chatting when work has to be done?


He's poking him in the chest.


Carl: Please stop with the finger.

Burt: Stop?


Carl grabs his hand and bends it.


Carl: I asked you not to do that.

Burt: Let go!

Carl: I mean it. I show up on time. l do my work. Now just leave me alone. Ok?

Burt: OK, OK.



He turns to the woman.


Carl: So...how much swordfish are we talking here?


Tom and Ryland are out having a coffee.


Ryland: I'm telling you Tom, there's a lot of chatter in DC about putting the 4400 back in quarantine. Not that I agree. I mean, if they're so dangerous, how is cramming them into one space going to be safer?

He can see that Tom isn't listening.


Ryland: ...so l took my pistol and I shot her in the forehead.

Tom: Shot who?

Ryland: Do us a favour, Tom, sign the divorce papers.

Tom: Do me a favour, Dennis, stay out of it.

Ryland: I spoke to her.

Tom: What are you doing talking to Linda?

Ryland: I danced with her at your wedding, now I'm not supposed to talk to her?

Tom: I was in the middle of an investigation.

Ryland: Tom. You asked her for dinner and you stood her up.

Tom: It slipped my mind.

Ryland: Maybe.Maybe you just don't want to admit the truth to yourself.


Richard approaches Brian as he leaves his house.


Richard: Brian Moore?

Brian: Yeah.

Richard: I'm Richard Tyler, a friend of Lily's.

Brian: You another one of those 4400?

Richard: Is that a problem?

Brian: Look, Itold her to stay away, but she wouldn't listen.

Richard: I understand you're upset, but Lily's in jail. You don't want that.

Brian: What l want is a normal life for my daughter, for my family.

Richard: It won't happen again.

Brian: I'm supposed to take your word for it?

Richard: I promise, if you drop the charges, she'll never bother you or Heidi ever again. You used to love her once, remember?

Brian: Yeah, I remember.


Grace and Carl are arguing in their living room.


Grace: I want you to stop!

Carl: I can't!

Grace: What do you mean, can't? What you're doing is dangerous, not to mention illegal. You can't just go around beating people up.

Carl: I've been given an opportunity and l'm going to take it. I'll clean up that park and then I'll clean up the neighbourhood.

Grace: Oh, God, you sound like a crazy man. You promised me you'd call your counsellor.

Carl: I never said that. You said it.

Grace: Tomorrow, I'm going to call him.

Brian: You'd call Homeland Security on me?

Grace: The way you're acting, can you blame me?

Carl: What I'm doing here, I'm doing for us, Grace. This is where we live. I just want us to be happy and not be afraid any more, and it starts with Bradley Park! I don't want it to end there. It won't. I won't let it. They can't hurt me. No one can.

Grace: You're just one man. I lost you once and I don't want to lose you again.

Carl: I can do it. I can make this neighbourhood safe again. For you, for Mrs Martino...even Burt. So please stop worrying.
This is what I was meant to do. This is my destiny.


Lily is released and finds Richard waiting for her outside. They hug and later dance to 'Mona Lisa' that's playing in the background.


Richard: This was brand new when l disappeared. And it's a... What do you call it?

Lily: Golden oldie.

Richard: I guess I'm a golden oldie, too.

Lily: No, not to me.

Richard: Hey, we have to talk about what happened last night.

Lily: No, there's nothing to talk about. Do you know what I saw when I looked through Brian's window? A happy family. I realised Heidi doesn't need me.

Richard: Maybe one day...

Lily: I'll be there for her if she does. But until then I'll stay away. This is where I want to be now, here with you. Where I'm happy. And the baby's happy.

Richard: Well, that makes three happy people.

Lily: All you've done for me....it's not because I remind you of the other Lily, is it?

Richard: Maybe at first. Now all I see is you.


They kiss.


Shawn is working on his car in the garage, when Nikki enters.


Shawn: Danny's inside.

Nikki: I'm not here to see Danny.


She turns off the engine.


Shawn: Cute. Can you turn it back on, please?

Nikki: Did Danny say something to you? Is that why you're acting like his? Our friendship has nothing to do with him.

Shawn: Nikki, we don't have a friendship, OK?

Nikki: Shawn, listen to me...


She touches the hot engine.

Nikki: Ah! Ah! Ah!

Shawn: Hey, hey, come here. Let me see it. Let me see.


He rubs her hand and the burn disappears.


Nikki: It's gone. It doesn't hurt any more.

Shawn: It mustn't been that bad of a burn.

Nikki: Yes, it was. You did something to it, didn't you?


They kiss.


Tom signs the divorce petition whilst at work. Diana walks in.


Diana: Tom. See, the thing about vigilantes is that they're not very common, except in Charles Bronson movies, so l have to create my own profile. Now, we know he's a white male,slender, somewhere between 30 and 50. He works a blue-collar job, has low self-esteem, lives in a high-crime area.

Tom: I'm with you so far.

Diana: I cross-checked my profile with the members of the 4400 in and around the Seattle area and I came up with 37 names.

Tom: You're not taking me through all 37.

Diana: Of those 37, I was able to eliminate 24. I 'm sure you don't care how. And that left me with 13.

Tom: l'm on the edge of my seat.

Diana: Here are my two favourites - Robert Lorenzano and Carl Morrissey. They both fit the profile, but Carl, he's our guy. Check out his occupation.

Tom: Supermarket employee.

Diana: Yeah, I called the store. Carl works in the seafood section.

Tom: And our guy smelled like day-old fish.

Diana: Oh, yeah. l'm good.


It's night and Carl is walking through the park when he spots a man spraying graffiti.


Carl: Hey! What the hell are you doing? I just cleaned that!


The man throws the can of paint and attacks him. Carl easily fells him to the ground. He turns to some others.


Carl: Come on!


Meanwhile, Tom and Diana go to his home.


Tom: We'd like to talk to your husband.

Grace: Why?

Tom: Any idea where he was Tuesday night?

Grace: He was here.

Tom: You sure about that?

Grace: I just told you.

Diana: Have you heard of the 'Bradley Park vigilante'?

Grace: What does that have to do with Carl?

Tom: You tell us, Mrs Morrissey.

Grace: You're not going to throw him back into quarantine, are you?

Tom: We want to help him.

Grace: That's funny. That's all Carl wants to do is help. People grumble but nobody does anything, nobody tries to make anything better, except Carl.

Tom: Where is he, Mrs Morrissey?


She takes them to the park, where they find him sat on a bench with a large bleeding wound in his abdomen.


Grace: Carl.

Carl: Grace. I got rid of all the graffiti.

Grace: Oh, my God, Carl.

Carl: You should have seen it. They were falling like bowling pins. I didn't see the knife. I don't know why l didn't see the knife.


Tom get's on the phone.


Tom: This is Agent Baldwin... Get an ambulance to Bradley Park right away.

Carl: I thought I could clean the whole neighbourhood up myself.I thought that's why they sent me back, but I guess I was wrong.

Grace: No, no, no, no! No, don't leave me, Carl. Please.


He's dying.


Grace: No! No! I just want you. I just...want you.

Carl is dead.


Grace: No.


The next morning, Tom and Diana sit by a statue in the park.


Tom: Why take this guy, give him extra juice to think he can make a difference, send him back...

Diana: Only to get himself killed. What's the point?

Tom: I wish to hell l knew.

New's Reporter: The wife of slain Bradley Park vigilante, Carl Morrissey, revealed that her husband was one of the controversial 4400. Mrs Morrissey stated that her husband was a true neighbourhood hero, a sentiment echoed by many area residents. Law enforcement officials and a spokesperson for the National Threat Assessment Command refused to confirm or deny Mrs Morrissey's statement.


People from the neighbourhood take action and begin to clean up the park in honour of Carl.


Diana decides to let Maia live with her.


Doctor: That paperwork. OK. I need you to sign there. And there.And initial here. And sign there.

Diana: That's it?

Doctor: You got Mr Ryland to sign the approvals, that simplifies things.


She enters the room.


Maia: l thought you were one of the doctors.

Diana: Yeah. I thought you were asleep. So you sure fooled me. How would you like to get out of here?

Maia: Now?

Diana: Right now.


Maia's case is already packed and she's dressed. It appears she already knew that Diana was on her way.


Tom rushes through the corridor at the hospital.


Tom: Look out, look out, look out!


He enters Kyle's room and finds Linda sat by the bed, which is empty.


Tom: Where's Kyle?

Linda: Surgery. Dr Mayhew said he's got some kind of fluid building up in his skull. They're trying to relieve the pressure.

Tom: What do you mean 'trying'?

Linda: They said that draining the fluid might not be enough. That more might build up and if it does, then Kyle could suffer permanent brain damage within a week.


Danny and Shawn appear in the doorway

.
Danny: Uncle Tommy, Mom's on the way.


Tom raises his head and he and Shawn look at each other.


To be continued

Kikavu ?

Au total, 50 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Garp09 
05.12.2021 vers 02h

Ocepk80 
08.02.2021 vers 12h

Lanna 
20.04.2020 vers 00h

Emmalyne 
04.02.2020 vers 19h

wolfgirl88 
15.05.2019 vers 20h

stephane25 
18.02.2018 vers 11h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

hirogirl 
humana 
Misty 
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Garret Dillahunt | Nouvelle sortie française du film Là où chantent les écrevisses

Garret Dillahunt | Nouvelle sortie française du film Là où chantent les écrevisses
La sortie française du film Là où chantent les écrevisses réalisé par Olivia Newman a été repoussée....

Garret Dillahunt en tournage de la série Sprung

Garret Dillahunt en tournage de la série Sprung
La série Sprung, la nouvelle comédie prévue pour la plateforme Amazon Freevee, est actuellement en...

Date de sortie, affiche & trailer du film Ambulance avec Garret Dillahunt

Date de sortie, affiche & trailer du film Ambulance avec Garret Dillahunt
Garret Dillahunt apparaîtra dans le thriller Ambulance qui sortira sur nos grands écrans français le...

Patrick John Flueger & Scott Peters de retour dans la série Les 4400

Patrick John Flueger & Scott Peters de retour dans la série Les 4400
Patrick John Flueger reviendra dans la série Les 4400. Après avoir incarné Shawn, l'un des 4400 dans...

Découvrez les premières images et la date de diffusion du reboot des 4400

Découvrez les premières images et la date de diffusion du reboot des 4400
Le reboot de la série Les 4400, sobrement intitulé Les 4400 (2021), sera lancée dès le 25 octobre...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Luna25, 25.05.2022 à 11:20

Salut, il y a de nouveau sondage chez Legends of Tomorrow et Reign.

Locksley, 25.05.2022 à 16:17

Bienvenue au quartier Bridgerton dans la citadelle ! Bonne inauguration à albi !

Sonmi451, Avant-hier à 09:49

Un petit passage dans "Préférences" pour voter aux bannières, aux thèmes et vous y gagnerez mes remerciements. ^^

Sas1608, Hier à 14:40

Nouveau design sur le quartier Once Upon A Time. Storybrooke passe au vert ! Merci beaucoup à Locksley !

Locksley, Hier à 16:32

Avec plaisir

Viens chatter !