85 fans | Vote

Episode 5 - Retrouvailles/Croire et Oser

Retrouvailles

 

Depuis la publication des noms et des adresses des 4400, je reçois énormément de courrier, bien que certaines soient très haineuses envers moi et le reste des revenants. Maman s'occupe du tris les lettres et les classes par ordre d'importance. Quand elle me déposa sur mon bureau, un courrier venant des parents de Julia Demoulinot, l'une des autres disparus français, je m'étais pris d'attachement pour cette jeune fille, elle avait 10 ans à l'époque où elle fut enlevée. Ces parents souhaiteraient me rencontrer pour discuter avec moi et pour partager avec leur fille nos points communs. Dans leur lettre ces paroles " Nous aimerions pouvoir vous rencontrer, pour permettre à notre fille Julia de s'y retrouver, elle nous parle beaucoup de vous depuis plusieurs semaines et meurt d'impatience de vous revoir très rapidement". Cela me touche beaucoup, et deux minutes après avoir lu entièrement le courrier, je décide de les contacter par téléphone et une visite chez moi est organisée le week-end prochain. Je pense que ça lui fera un bien fou ainsi qu'à moi-même également.

Dimanche 08 Mai 2005

Je suis très impatient de revoir la petite Julia, et les jours de la semaine n'avaient pas l'impression de passer ! Mais qui sait attendre, sait vivre, on sonne à la porte, ils arrivent enfin. Julia me saute immédiatement dans les bras et je sens comme une vraie complicité entre nous. Mon chien aboie dès que des étrangers pénètrent dans la maison, mais celui-ci semble très attiré vers Julia, pourtant il est très grognon de caractère et n'aime pas qu'on s'occupe trop de lui. La jeune fille me dit sans raison, "Ton chien est très gentil Mathieu et il t'aime beaucoup, mais il voudrait que tu le sortes plus souvent dehors" Très surpris de ces paroles je lui demande comment s'est-elle tout cela, "Il vient de me dire". Je ne comprends pas très bien son attitude à ce moment là, mais à un court instant suffit pour que ces parents me rassurent. Ils m'informent que peu après son retour auprès d'eux, elle commença à parler aux animaux et surtout à les comprendre. Au début Sophie et Alain pensaient que c'était le fruit de l'imagination de la petite et l'emmena voir plusieurs psychologues mais au fil du temps, les a finalement convaincu de sa sincérité. Voila qui met tout de suite les choses au clair, certains d'entre nous ont développé des facultés hors du commun. Pour me convaincre à mon tour, Julia me récite des anecdotes que j'ai eu avec mon animal ainsi que la description de mon enlèvement. Quel choc !

Les parents de Julia vivent très bien avec le don de leur fille. Mes parents présents et moi-même commençons à sympathiser avec la petite famille. On se remémore les moments passés en quarantaine, notre retour... quand vient la question que j'attendais "Mathieu as-tu toi aussi développé quelque chose ?" Hésitant un instant mais finalement franc avec eux, leur accordant ma confiance, je finis par leur dire la vérité. Ils sont stupéfaits eux aussi par mes prouesses. La suite de l'après-midi continue par une ballade sous le soleil et finalement je les conduis vers l'endroit de mon enlèvement. Julia elle continue à traduire les pensées de mon chien et s'arrête à l'endroit même ou tout à commencer. C'est une petite fille très attachante et souriante mais qui cela dit garde une part de mystère. Sophie elle s'interroge beaucoup que son enfant ait été choisie parmi 6 milliards d'être humains, j'essaye en quelque sorte de la rassurer en lui avouant que je partage ce sentiment. Mais comment fait-elle pour recommencer l'éducation d'un enfant stoppé pendant 13 ans ? Cela a du être très dur, surtout qu'à la suite de la disparition de Julia, ils n'ont plus voulu avoir d'enfant, la peine et le chagrin ayant touché leur coeur. La nuit commence à tomber, la petite famille est sur le point de repartir chez eux, je ne peux m'empêcher d'enlacer ce petit bout de chou... Mais ce n'est qu'un au revoir, j'en suis convaincu je la reverrais plus vite que prévu...


Croire et Oser

 

Je surfe de site en site qui nous sont consacrés depuis pratiquement 1 an, des millions de pages nous sont consacrées. J'ai le sourire au coin des lèvres en lisant certains paragraphes. J'y ai trouvé des photos de ma maison et tout un tas d'information sur mon identité (taille, poids...), bien qu'au début on puisse en rire, cela m'effraye beaucoup, à savoir que des millions de gens se passionnent pour vous. J'ai reçu en 10 mois plus de 20 000 courriers dont 148 menaces de morts, mais j'essaie de ne pas en tenir compte, bien que je suis de plus en plus prévoyant qu'auparavant.

Il y a dix jours, j'ai pris une grande décision en démissionnant de mon poste. Ma réaction peut être mal vue mais j'ai beau me forcer ma place n'est pas dans un bureau, plutôt au sein de gens dans le besoin. Depuis ce jour où tout a basculé pour moi, ma vie change, je change de plus en plus. J'ai envie d'avoir des objectifs précis, et les choses dont je suis capable m'obsédé de plus en plus. Et ce n'est pas en restant derrière un écran d'ordinateur que je pourrais les faire partager. J'en suis convaincu mon destin est écrit depuis bien longtemps, à moi à présent de le découvrir. En regardant à la télévision un documentaire sur l'Ethiopie et la misère qu'il y a dans ce coin du monde perdu, ma conscience s'interroge. Et si mon destin était d'aider toutes ces âmes desespérées, l'eau se fait d'une extrême rareté et la mortalité infantile est en constante progression. Après en avoir évoqué le sujet auprès de mes amis et de ma famille, je suis décidé à partir près de Jima, une petite ville à une centaine de kilomètres de la capitale éthiopienne, rejoindre une association franco-britannique appelée "Water2000" visant à garantir de l'eau potable pour tous, la sécheresse faisant ravage depuis plus de 27 mois. (A rappeler que plus d'un milliard d'être humains n'ont pas accès à l'eau potable). Un rendez-vous à Paris avec l'un des responsables de l'association aura lieu début juin, afin d'organiser ma venue. Je possède quelque chose d'unique au monde et je n'ai pas le droit de le garder pour moi. Mes parents s'inquiètent car ils ne sont pas entièrement favorables à mon départ, de peur qu'il m'arrive quelque chose, étant l'un des 4400 personnes les plus observés au monde, ils ont de quoi, leur inquiétude est tout à fait comprise.


Mardi 28 Juin 2005 / Vendredi 09 Juillet 2005

Comme si cela était un signe de la vie, cinq ans après mon enlèvement, le même jour où tout a changé pour moi, je m'apprête à m'envoler vers le désert éthiopien. Cette fois-ci espérons que je revienne plus tôt que la fois précédente. A l'embarcation, ma grand-mère présente sur les lieux, attire mon attention avec cette phrase "Même si tu ne crois pas en Dieu, n'oublie pas que tu reviens du ciel", cela mène à réflexion. Les au revoirs et enlacements habituels, je monte peu de temps après dans l'avion, le vol se déroule sans problèmes et j'arrive à l'aéroport international d'Addis-Ababa vers la fin de l'après-midi et à peine débarquer que la chaleur m'envahie déjà. Au terminal Monsieur Georges Duval, représentant français de Water2000 m'attend, la barbe blanche, les cheveux dans le vent et le ventre rond, il me fait penser à un vieux marin. Pourtant dès les premiers pas avec lui, le courant passe à extrement bien, il a une vraie présence, très rassurante et me met tout de suite en confiance. Il m'emmène près dans un petit village typique à une cinquantaine de kilomètres de Jima. Des dizaines d'enfants sont là pour m'accueillir, c'est très touchant. Du lundi au jeudi soir je séjournerais sur place au cœur du village dans une petite case, le dépaysement est total, et du vendredi au dimanche je repartirais à Jima. Tel sera mon quotidien pendant ces quelques semaines.

Le lendemain matin après une bonne nuit de repos, on me confie ma première tâche, je dois accompagner Williams Coles à analyser le sol arride afin de trouver d'hypothétiques nappes phréatiques oubliées, la réserve du village étant presque vide. Malheureusement, je ne ressens aucune présence d'eau près des lieux et après plus de trois heures de recherches ne donnant aucun résultat, nous décidions de repartir au village. Au retour, je me rends à l'évidence de la détresse qui coule dans cette région, la population et surtout les enfants manquent de tout, de nourriture, d'eau et d'énormément d'aide humain. Je n'avais jamais vraiment réalisé l'ampleur de leurs conditions de vies. La coutume du village veut que tout nouveau arrivant, démontre son courage face aux vieillards et de ce fait aura leur bénédiction contre les mauvais esprits qui rôdent. En autre il faut que j'impressionne les membres du jury, et le soir même la cérémonie débute sous un feu immense. Georges me traduit en français la langue du chef du village et celui-ci me trace deux lignes jaunes sur le front avec un drôle de signe qui signifie "No Méléne Me Ziga, fils des eaux", je suis très étonné qu'il ait dessiné ce symbole alors qu'ils n'ont en aucun cas été mis au courant de mes dons. L'isolement des lieux m'étant très favorable, je décide de leur faire une petite démonstration et ainsi leur montrer mon vrai visage, celui d'un 4400. Je m'adresse au sorcier et lui demande s’il avait déjà aperçu de la glace et répond par le négatif. J'emprunte un bol d'eau, m'approche et me mets à genoux face au vieil homme. Sous ses yeux l'eau commence à se refroidir et se transforme finalement en glace. L'individu n'en croit pas ses yeux et le reste du village tombe dans un silence de mort. Georges lui-même reste complètement ébahit et je lui avoue enfin que je suis bien un 4400, un enfant s'approche de moi et me demande de recommencer, je lui verse le bloc de glace dans le creux de ses petites mains et pose les miennes sur les siennes, l'eau est redevenue liquide sous l'effet de mes pensées et lévite près de lui, un sourire timide avec un zest de crainte apparaît sur son visage. La tribu elle commence à pousser des cris de joies ", le fils de l'eau" crient-ils, le vieillard lui s'enfile autour du cou un collier fait de plumes de volatiles en tout genre comme signe de respect envers moi. La soirée-elle se termine sous les festivités, la plaine résonne par les bruits des tam-tams et des flûtes et le feu lui semble nourrit par les cris de joies. Il n'y a pas de doute ma place est bien ici auprès de ces gens qui attendent un miracle pouvant les sauver de la famine qui les guettent à chaque lever de soleil.



Album photo de mon séjour :

> Le village Yémé Stima
 
(1) Le seul moyen de transport, sinon c'est plus de 15km de marche
 
(2) Les femmes s'occupant de la préparation de la nourriture
 
(3) Les enfants du village qui gardent malgré tout toujours le sourire
 
(4) L'espace de vie où cuisine et diverses tâches se réunissent

> La ville de Jima
 
(5) La rue Jhémi-Oyoto, une rue relativement commercante
 
(6) La jeunesse éthiopienne toujours très accueillante

Après cette soirée très agréable il ne faudrait pas oublier à travailler ! Williams mis au courant par Georges de mon identité me demande précisement quel est but d'être venu ici ? Je lui réponds que mes oreilles ont entendu leur appel au secours, mais celui-ci reste sceptique sur mes paroles et se méfie de moi de plus en plus. Je me sens quelque peu isolé par Georges et Williams depuis mon annonce, mes tâches se rapportent plus à de l'entretien, qu'à de l'aide lui-même, oui de contact avec la population environnante. Cela se voit beaucoup dans leurs yeux, il y a de la peur auprès de moi, parallèlement je me suis énormément rapproché avec les villageois, et ils font preuve de beaucoup d'affection avec moi. Et heureusement j'ai réussi à trouver du temps pour envoyer une carte postale à la petite Julia. La semaine passe très vite malgré la banalité de mes responsabilités, si on peut appeler cela comme ça (nettoyage des réserves, fondement des tranchées, et maintenance des véhicules de l'association) et je n'ai plus eu aucun contact avec les habitants des villages voisins. Georges et son homologue britannique m'ont avoué être inquiet et qu'ils ne préféraient pas savoir qu'un 4400 travaille auprès d'enfants. C'est de l'incompréhension et je commence petit à petit à me lasser de mon séjour, ce n'est pas ce que j'attendais et ce n'est pas ce qu'ils attendent de moi. Alors que le jeudi se lever et que je m'apprêtais à effectuer mes derniers préparatifs pour mon retour à Jima, le plus jeune des enfants Laoné (le même à qui j'avais émerveillé le soir de mon intégration au sein de la tribu) s'approche vers moi et me demande de m'asseoir à l'ombre, car en effet il fait plus de 47 degrés à l'ombre et l'air est pratiquement irrespirable, il dessine sur le sol aride, un nuage avec de la pluie accompagnée d'une fleur, à cet instant guidé par une présence que je ne saurais jamais expliquer concrètement, je me redresse et marche vers l'extérieur du village. Laoné suis mes pas, je lève les yeux et mes bras vers le ciel, le ciel lui commence à s'assombrir brutalement. Une goutte puis une deuxième tombe sur mes épaules et quelques instant plus tard une pluie torrentielle se mets à frapper l'immense plaine sur des kilomètres. Laoné ayant pris peur prend la fuite vers sa case. A ce moment je ne contrôle plus beaucoup mes gestes, je suis isolé de ce qui m'entoure, je ne pense plus à rien. Pendant près de 20 heures, mes bras seront pointés vers les cieux, sans aucune fatigue. Et sans explications mon corps lâche et les précipitations également, je reprends mes esprits peu à peu, j'ai très froid, la surprise est de taille autour de moi quelques plantes sont déjà sorties du sol. Je cours vers le centre du village, et là tous les membres de la tribu ainsi que Georges et Williams réunis face à moi au centre de l'allée principale. Le vieillard qui dirige le village se dirige une nouvelle fois vers moi, et se met à genoux face à moi, le reste de ses habitants le suive. Williams le rejoint et traduit ses gestes par une soumission absolue, en effet à l'extérieur du village des plantes et énormément de fleurs redécorent le paysage et le spectacle est magnifique.

Au loin dans les airs, j'entends un bruit, comme celui d'un hélicopter qui s'approche de plus en plus. J'avais raison un engin de type américain débarque précipitamment à l'entrée du village, 4 hommes y sortent dont 2 qui semblent être plutôt des gardes du corps. J'avance vers eux et me demandent de les suivrent, ce sont des agents de sécurité intérieure française. Je quitte les lieux sans même dis au revoir à mes compagnons, à bord de l'appareil, les agents MARECHAL et DAYER, l'un d'eux est une scientifique qui me posent tout un tas de questions sur moi et mon comportement des dernières heures. Je leur demande pourquoi tous ce remus-ménage, "Pour éviter des fuites, les journalistes sont déjà après vous", en effet ils ont raison, en survolant les grandes plaines j'aperçois un convoi de 4x4 de la presse se dirigeant vers le village. Comment étaient-ils informé de ma présence ? D'un côté c'est leur métier non ? On m'explique alors que d'ici demain matin, la planète entière lira dans leurs journaux ce qu'il vient de se passer et que ma sécurité doit être la priorité avant tout.(de nombreux attentats ayant eu lieu ces temps-ci à travers le monde). Nous arrivons à Jima dans une sorte de manoir ou je serais loger jusqu'au lendemain...

On me réveille très tôt, l'agent MARECHAL m'informe qu'une vidéo amateur a été prise par un garde du parc naturel de Yamodé situé à proximité du village. Le scoop est sur toutes les télévisons du monde entier et ma journée sera consacrée elle temps bien que mal à préparer la conférence de presse que le gouvernement français en accord avec l'autorité éthiopienne à préparer le soir même. Mon visage est sur le point d'être révéler à la planète. Bien évidemment certaines réponses seront préparées à l'avance, et on me conseille d'être très souple et franc avec les journalistes pour ne pas paraître "différent des autres". Le soir arrive très vite, je suis conduit sous une escorte de motards à l'ambassade de France située à la capitale, je préfère m'isoler quelques minutes dans une pièce, je pense à ma famille qui à l'heure où j'écris ces lignes doit être très inquiet pour moi. MARECHAL vient me chercher, il est temps d'y aller; à mes côtés, un conseiller de communication qui m'a beaucoup aidé à être à l'aise avec la presse et l'agent DAYER qui elle aura pour tâche d'expliquer les effets scientifiques de mes gestes. Une centaine de flash m'aveuglent en guise d'accueil, la conférence peut commencer.

 
 

Questions/Réponses : Conférence de presse internationale de Jima du Vendredi 09 Juillet 2005

Le nombre de question sera limitée à une par journaliste.100 questions ont été posées, seulement 17 sont diffusées.

Début de la conférence : 21h36 heure locale


Monsieur FLORENTIN, une rapide description de vous-même ?

Je m'appelle Mathieu, théoriquement 25 ans mais 20 ans dans ma tête, je suis français et j'habite en Lorraine. J'ai été enlevé le Mercredi 28 Juin 2000 vers 20h30 et suis revenu 4 ans plus tard dans une boule de lumière. Oui je suis l'un des 4400. C'est rapide ça non ? (rires)

Quelles ont été vos motivations premières de vos actes ?

Je ne sais pas d'où je viens, ni pourquoi j'ai été choisi et dans quel but précis, mais ce qu'"ils" m'ont offert est un don du ciel, depuis que j'ai découvert mes facultés, je n'ai qu'une envie : les faire partager à ce qui en ont le plus besoin. J'ai voulu faire passer un message à l'humanité. Que le monde doit changé sur certains points très important.

Etes-vous lier à un mouvement religieux ?

Je suis chrétien par héritage, mais je ne crois pas en Dieu depuis mes 9 ans, ni en aucune autre religion de la sorte.

Comment faites-vous pour contrôler les éléments composés d'eau ?

L'élément en lui-même et mon corps sont reliés, il suffit que je garde mon calme et de fixer un point pour que nous nous relions, ensuite je deviens comme une sorte de télécommande de l'élément.

Quelles sont vos facultés ?

Je peux faire déplacer une masse d'eau, la faire évaporer, la geler, et déclencher une précipitation. Et non je ne suis pas Moise, ni Jésus, je ne peux pas encore marcher dessus (rires)

Etes-vous conscient que vous venez d'écrire une page de l'histoire ?

D'une manière oui, en faisant partie des 4400, je faisais déjà partie de l'histoire. Mais cet évènement marque plus que l'histoire, elle marquera les hommes et tout un peuple qui était jusqu'ici laissé pour compte. Je devais être leur sauveur en quelle sorte.

Que pense votre famille de tout cela ?

Ils sont surpris, mais ils savent tout autant que moi, que j'ai agis pour le bien de tous. Ils sont fiers de leur fils et moi d'eux; d'être toujours là pour moi.

Jordan Collier président de l'organisation américaine réunissant un grand nombre des 4400, affirme "Monsieur FLORENTIN, n'est que le début d'une révolution à l'échelle mondiale" que pensez-vous de ces paroles ?

La révolution n'est peut être pas le terme que j'aurais utilisé, "Bouleversement" serait plus adapté. La révolution est un mot qui me semble trop radical. N'ayant pas encore eu l'occasion de rencontrer Monsieur Collier je ne peux pas vous en dire plus pour le moment.

Comment envisagez-vous l'avenir ainsi que celui de vos actions ?

Mes actions seront centrées sur l'aide aux plus démunis ou je pourrais intervenir sur des cas similaires (sécheresse) ou encore sur des lieux inondés... Purification de l'eau, mise en place de réserve dans les endroits les plus arides du globe.

En avril dernier, le SeaSpirit échoué au large des côtes normandes, deux jours plus tard plus aucune trace d'hydrocarbure.
On vous dit responsable de l'évacuation des produits.


Oui, j'ai agis dans l'ombre par peur des médias à l'époque, je n'étais pas encore tout à fait prêt à vous affronter (rires) C'était ma première grande action.

Plusieurs 4400 ont développé des capacités différentes des votres. En connaissez-vous parmi-eux ?

Oui il semblerait que d'autres capacités ont été identifiées (guérissons, clairvoyance, télékinésie, lecture des pensées...) c'est très impressionnant. J'espère juste qu'ils seront utilisés à bon escient. Malheureusement je n'ai pas eu l'occasion de garder contact avec d'autres 4400.

Selon plusieurs sources, il semblerait que les responsables des disparitions des 4400 soit des hommes venant d'une époque future. Qu'en pensez-vous ?

Je n'exclu aucune théorie, mais je garde celle-ci comme la plus plausible. Je ne croyais pas aux petits hommes verts (rires). Si cela est confirmé, que ces gens se rassurent, leur message est passé. Mais je dois vous avouer que j'ai encore énormément de questions sans réponses sur ce sujet.

Pourquoi pensez-vous avoir été choisi ?

Aucune idée, ils aiment peut être les personnes qui ont un sale caractère (rire). Je pense juste que mon destin était tout simplement écrit depuis bien longtemps. Plus sérieusement j'espère trouver un jour réponse à cette question.

Y aura t'il d'autres actions comme celle d'hier ?

Pour le moment non, chaque chose à son temps, mais oui il y en aura très prochainement.

En agissant de la sorte, ce ne ressemble t-il pas à un abus de pouvoir ?

Non pas du tout, je n'ai jamais abusé de mes capacités dans n'importe quelle situation. On m'a donné une chance, ce n'est pas du au hasard. A l'instant ou je vous parle, la végétation repousse dans une région ou il y a encore une semaine se trouvait une plaine aride de vie.

Vous considérez-vous comme quelqu'un de supérieur au reste des hommes ?

Non pas du tout, je suis tout à fait comme les autres personnes de mon âge et le fait que je fasse partie des 4400 ne signifie pas que je suis si différent des autres.

Une dernière question monsieur FLORENTIN : Comment va se dérouler votre retour à la vie normale ?

Je vais rentrer chez moi, me faire un bon jambon-beurre accompagné de quelques chips et d'une bonne bière (rires) Les médias vont être dans mes pieds pour un long moment, c'était un risque que je me dois d'accepter. Je cours le risque mais tout est prévu pour préserver ma vie privée et celles des membres de ma famille.

FIN de la séance


Finalement j'ai pris goût à cette conférence, la peur ayant disparue dès que la première question fut posée. Les responsables de ma sécurité m'annoncent que mon retour en France est prévu pour demain après-midi... A mon retour au manoir, MARECHAL m'informe que Jordan COLLIER en personne président de l'association des 4400, a été autorisé par les autorités à m'entretenir avec moi pour le reste de la soirée au maximum deux heures... Il m'attend dans un salon dont les entrées sont protégées par des montagnes de muscles. J'entre dans la pièce et l'aperçois pour la première fois. "Incroyable, exceptionnel et prometteur" sont les 3 premiers mots de son discours... mais qui sont suivis d'un "J'ai besoin de vous Mathieu"...




[A Suivre]


Merci de bien vouloir nous donner vos impressions.
Réagissez sur Le Forum

Ecrit par humana 
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Date de sortie, affiche & trailer du film Ambulance avec Garret Dillahunt

Date de sortie, affiche & trailer du film Ambulance avec Garret Dillahunt
Garret Dillahunt apparaîtra dans le thriller Ambulance qui sortira sur nos grands écrans français le...

Patrick John Flueger & Scott Peters de retour dans la série Les 4400

Patrick John Flueger & Scott Peters de retour dans la série Les 4400
Patrick John Flueger reviendra dans la série Les 4400. Après avoir incarné Shawn, l'un des 4400 dans...

Découvrez les premières images et la date de diffusion du reboot des 4400

Découvrez les premières images et la date de diffusion du reboot des 4400
Le reboot de la série Les 4400, sobrement intitulé Les 4400 (2021), sera lancée dès le 25 octobre...

Le film Army of the Dead avec Garret Dillahunt sur Netflix

Le film Army of the Dead avec Garret Dillahunt sur Netflix
Depuis hier, vendredi 21 mai 2021, le film Army of the Dead est disponible sur le catalogue...

Sortie du film Ambulance avec Garret Dillahunt en France

Sortie du film Ambulance avec Garret Dillahunt en France
Le film Ambulance réalisé par Michael Bay sortira en France le 23 février 2022.  Garret Dillahunt...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

chrismaz66, 17.05.2022 à 16:52

Sondage électoral chez Kaamelott, merci de venir voter pour votre Ministre...

arween, Avant-hier à 10:54

bonjour à tous ! N'oubliez pas de passer sur The Witcher pour répondre au sondage, commenter le calendrier et participer à la chasse aux montres

sanct08, Avant-hier à 12:04

Hello, n'hésitez pas à venir admirer le nouveau design de Profilage sur Le Caméléon

sabby, Avant-hier à 14:45

Peinture fraîche sur le quartier S.W.A.T Un nouveau design signé Profilage est en place ! On vous attend

Locksley, Hier à 20:12

Nouveau sondage sur le quartier Marvel ! Il est 'ou-vert' à tous donc n'hésitez pas à passer. Bonne soirée !

Viens chatter !